Magie de l’alternance : apprendre un métier tout en le pratiquant

Dans Article Sponsorisé, La Fac, Lille, WorkWorkWork
Scroll par là

Article spon­so­ri­sé @Cepreco

Ima­gi­nez. Vos potes sont à la fac ou en école la jour­née, bossent leur cours la nuit, et ont un job étu­diant le week-end. Vous ? Vous êtes à l’é­cole le lun­di et le mar­di, en entre­prise du mer­cre­di au ven­dre­di. Et vous êtes payé pour ça. Magie de l’al­ter­nance, vous appre­nez un métier tout en le pra­ti­quant.

Et ce qui est chouette quand on intègre un centre de for­ma­tion estam­pillé Chambre de Com­merce et d’In­dus­trie, c’est qu’on peut pro­fi­ter d’un réseau d’en­tre­prises dis­po­sées à for­mer des alter­nants. C’est le cas du Cepre­co à Rou­baix, qui forme les étu­diants dans trois sec­teurs bien por­teurs d’emploi : le gra­phisme et la déco, les res­sources humaines et la vente. “On accom­pagne les étu­diants dans leurs recherche, on les met en rela­tion avec des entre­prises sus­cep­tibles de les inté­res­ser”, assure Caro­line Vou­ters, res­pon­sable de déve­lop­pe­ment dans le centre de for­ma­tion.

Mis à part dans la filière desi­gn et déco où vous pou­vez faire une pre­mière année de for­ma­tion conti­nue, vous entrez dans le cur­sus lorsque vous avez trou­vé une entre­prise dis­po­sée à vous prendre en contrat. Et le Cepre­co vous prend (sur entre­tien) que vous sor­tiez du bac, d’une licence ou encore si vous êtes en recon­ver­sion. Peu importe le par­cours tant qu’il y a l’en­vie, en somme.

Le 26 jan­vier, le centre de for­ma­tion vous pro­pose de venir vous ren­car­der sur les dif­fé­rentes for­ma­tions pro­po­sées. Entre 10 heures et 17 heures, vous pour­rez dis­cu­ter avec des étu­diants, des profs (tous pro­fes­sion­nels de la matière qu’ils enseignent) et des cadres de l’é­cole. Ce qui devrait vous per­mettre de vous faire une bonne idée de ce qui vous attend.

Pour com­men­cer à vous ren­sei­gner sur le centre de for­ma­tion, on vous ren­voie vers le site du Cepre­co. Sinon, le 26 jan­vier, on vous invite à vous rendre avec vos ques­tions au 45 ave­nue André-Ché­nier entre 10 heures et 17 heures.

Article spon­so­ri­sé @Cepreco