Job alert : la MEL cherche des saisonniers pour ses espaces naturels

Dans WorkWorkWork
Scroll par là

Dégo­ter un job sai­son­nier, tout bon étu­diant qui se res­pecte sait que c’est en jan­vier que les offres com­mencent à tom­ber. En tout cas, la Métro­pole Euro­péenne de Lille attend déjà vos can­di­da­tures pour bos­ser dans ses espaces natu­rels. 

Ça va du maître nageur sau­ve­teur au jar­di­nier, du conduc­teur du petit train à l’a­ni­ma­teur d’ac­cro­branche, du mousse sur un bateau à l’agent de sécu­ri­té. Au total, près de 100 jobs de sai­son­niers sont pro­po­sés par la MEL qui pré­pare déjà sa sai­son tou­ris­tique 2019.

Cette der­nière com­mence au prin­temps dans ses parcs natu­rels. Ce qui signi­fie que cer­tains postes sont à pour­voir dès le mois de mars tan­dis que d’autres ne le seront qu’en juin, voire juillet pour se ter­mi­ner au maxi­mum au mois de novembre.

Par­mi les fameux sites natu­rels, on retrouve :

  • les prés du Hem
  • le musée de plein air à Vil­le­neuve d’Ascq
  • le relais nature du parc de la Deûle à Santes
  • le relais nature du Val de Marque à Vil­le­neuve d’Ascq
  • le parc Mosaïc à Hou­plin-Ancoisne
  • le canal de Rou­baix

Pour che­cker toutes les offres d’emplois, il suf­fit de se rendre sur le por­tail de recru­te­ment de la MEL en appli­quant le filtre “sai­son­nier” sur le type de contrat. Chaque fiche de poste est lon­gue­ment détaillée et vous pou­vez can­di­ta­ter direc­te­ment sur le site.

Mieux vaut être muni numé­ri­que­ment de votre CV et d’une lettre de moti­va­tion pour les dégai­ner dès qu’un poste vous botte : la MEL pré­cise que les postes sont “à pou­voir le plus rapi­de­ment pos­sible”. Tra­duc­tion : oubliez la pro­cras­ti­na­tion et fon­cez. Vous avez jus­qu’au 8 février, grand max, pour pos­tu­ler.