La ville cherche des volontaires pour tester le compostage à la maison

Dans C'est green, Lille
Scroll par là

Voilà le topo : aujourd’hui, réduire significativement ses déchets à la maison, c’est top, mais ça n’a pas d’intérêt si on est seul à le faire. Du coup, la MEL et la ville de Lille se sont emparés du sujet pour aider les gens à composter plus facilement. Une expérimentation va démarrer en février, et vous pouvez encore candidater.

Faciliter le compostage à la maison, c’est donc la dernière initiative de la MEL et de la ville. Dans l’année qui vient, 100 foyers lillois vont expérimenter le compostage à la maison, aidés d’un kit de démarrage et d’une petite formation pour apprendre les bases. C’est assez simple, en fait : les habitants de Lille, Lomme et Hellemmes peuvent déposer leur candidature pour participer à cette expérience. Les conditions pour être choisi : avoir un jardin, utiliser sa production de compost et être sérieux dans la démarche. Voilà, à part ça, rien de méchant.

Si vous êtes sélectionnés, la ville vous fournira un bac de compostage de 400 litres, et de la documentation pour faire les choses bien. Transformer ses déchets verts est assez simple, mais il y a quelques subtilités (genre, les peaux d’oignon et de pomme de terre, c’est même pas la peine d’y penser, ça vous fout en l’air tout un compost). A la fin de l’année de test, vous serez amenés à donner vos résultats et impressions au services de la mairie. Si tout cela est concluant, la démarche sera étendue à plus grand nombre.

Vous avez jusqu’à ce vendredi pour déposer votre candidature sur le site de la ville. La distribution des kits démarrera le 2 février. Et si vous n’êtes pas sélectionnés mais que vous voulez quand même vous mettre au compostage, il y a 18 bacs collectifs répartis dans toute la ville, et cinq nouveaux devraient être installés dans l’année.