Urban Color Show : ça va tagger dans le Vieux-Lille

Dans Ch'est bieau, Culturons-nous, Lille

Urban Color Show association tags Vieux Lille

Scroll par là

Faire du Vieux-Lille the place to tag ? C’est l’objectif de l’association Urban Color Show. Une jeune initiative qui promeut le street-art sur les briques lilloises. Et le collectif a déjà repéré le lieu idéal, au 6 rue des Poissonceaux – à deux pas de la Grand Place.

Le projet est né d’une volonté partagée par huit étudiants en évènementiel (ISEFAC) de faire de Lille « un lieu incontournable du street-art » déclare Césarine, chargée de la communication du projet. Quand la propriétaire du 6 rue des Poissonceaux a proposé à l’ISEFAC un projet autour de son mur, les élèves n’ont pas hésité une seule seconde. Mais pas question de se cantonner à un projet de fin d’étude, Urban Color Show est une association qui a la tête pleine de projets – très graphiques !

Césarine, chargé de la communication et Alexandra, coprésidente de Urban Color Show

« Notre cible c’est ce mur, rue des Poissonceaux, mais avant cela nous devons convaincre les habitants du quartier que le graph est une véritable richesse » déclare Césarine. Le projet Urban Color Show est ambitieux : proposer à plusieurs street-artists de la région de graffer, à tour de rôle, l’immense façade de la rue des Poissonceaux. Plutôt cool non ?

Mais si le street-art fleurit dans nos rues depuis quelques années, taguer dans le Vieux-Lille demande de multiples laissez-passer auprès de la Mairie. Et oui, c’est joli le Vieux-Lille, mais c’est aussi très protégé ! Alexandra, co-présidente de l’association, regrette que le tag soit parfois associé au « vandalisme » car pour la jeune fille passionnée d’art urbain « le street-art a sa place dans des quartiers chics comme le Vieux-Lille ».

Donc avant de s’attaquer à la paperasse, l’association veut rassembler des soutiens, du grapheur pro au profane du street-art. Ils sont appuyés notamment par le street artist lillois Donovan DeTer, connu pour les graffs « Bat’Art » qui habillent les murs et passage-piétons de la ville. S’agissant des habitants du Vieux-Lille, beaucoup se sont montrés enthousiastes face au projet.

Alors en attendant l’accord de l’administration locale, l’Urban Color compte bien faire le show. Une « chasse aux graffs » se prépare dans les coulisses de la page Facebook de l’association. Sans en dévoiler l’intégralité, il s’agira de chasser dans Lille des graffs réalisés pour l’occasion (avec des cadeaux à la clé). Et surtout, une soirée mêlant street-art et danse hip-hop ravira les amateurs au printemps prochain. Un évènement pour présenter le projet au public et « valoriser le street-art » explique Césarine. Restez à l’affût car l’Urban Color Show vous réserve bien des street-prises…

Suivez leurs avancées colorées sur leur page Facebook ou sur Instagram.