Tout ce qui va changer lundi dans les transports lillois

Dans Lille, Transport
Scroll par là

Préparez-vous quand même à un grand chambardement ce lundi 28 janvier. Pourquoi ? Parce que c’est le jour qu’a choisi Transpole pour lancer sa nouvelle offre de transports dans la métropole lilloise. Nom, lignes, horaires, applications, on vous dit tout.

On ne va pas vous refaire tout le topo. Si vous avez un peu suivi toute l’histoire, vous êtres au courant que Transpole change de nom pour Ilévia. Et que ça implique une giga réorganisation du réseau de transports dans la métropole.

On vous a déjà parlé des horaires de la ligne 1 du métro et de la nouvelle ligne 68 qui va jusqu’à l’aéroport. Là, on va tenter de vous résumer le reste de tous les changements qui entrent en vigueur pas plus tard que ce lundi.

Les lignes de bus qui changent de blaze

Chez Ilévia , on veut faire savoir “qu’il n’y a pas que le métro dans la vie“. Traduction : le réseau de bus a subi une bonne grosse transformation avec comme principal objectif de renforcer certaines lignes (coucou la navette du Vieux-Lille), en créer de nouvelles tout en rendant leur trafic plus fluide et plus efficace. Mais ça va clairement chambouler pas mal de choses (que ce soit en bien ou en mal).

Les Lianes vont par exemple voir leur nombre doubler pour continuer à relier les villes autour de Lille comme Mons-en-Barœul vers Villeneuve d’Ascq. L’objectif d’Ilévia est de s’appuyer sur un nouveau réseau de 23 axes “structurants” dans la métropole, lui même complété par des lignes “complémentaires” et “de proximité”.

Et ça implique de redéfinir certains trajets de lignes et donc de les renommer. C’est là que ça va piquer les premiers jours pour ceux qui avaient leurs petites habitudes sur leur ligne de bus chouchou. Mieux vaut aller checker dès aujourd’hui sur le site de Transpole/Ilévia.

Sinon, on vous file un petit aperçu des principaux changements en photo :

Ça c’est pour le secteur Lille + nord de Lille
Ici, c’est le secteur est allant d’Halluin à Fretin en passant par Roubaix, Tourcoing et Villeneuve d’Ascq.
Et là on est du côté d’Armentières, de la vallée de la Lys et des Weppes.

Des bus sur réservations

Oui, c’est bien un petit smartphone qui sert de logos pour certaines lignes de bus qui partent des villes périphériques. Ça ne veut pas dire qu’il y a wifi gratos à bord mais qu’il faut réserver son trajet jusqu’à une heure à l’avance pour faire rouler le bus en question.

On parle bien évidemment de transport entre points d’arrêts déjà existants comme celui d’une ligne de bus ou de métro ou d’une gare TER (on vous en parle après no stress).

La taille du bus sera adaptée au nombre de personnes qui auront réservé leur parcours et a pour objectif de mieux mailler le territoire périphérique en journée, mais pas que. “En soirée, le transport sur réservation garantit un retour après le dernier bus et jusqu’à 0h30 depuis la station de métro la plus proche“, assure Ilévia.

Prendre un TER pour le prix d’un ticket de métro

Autre grosse nouveauté à partir du 28 janvier, sept lignes TER du secteur vont rentrer dans l’offre de transports d’Ilévia. Avec votre carte pass-pass, ceux qui avaient un abonnement pouvaient déjà prendre le TER comme ils prenaient le métro. Maintenant, pas besoin d’être un abonné pourça, un simple ticket de transport à l’unité suffit.

Vous aurez bien compris que vous n’irez pas jusqu’à Saint-Quentin ou Dunkerque en TER avec ce tarif au départ de Lille. Par contre, ça marche pour Armentières, La Bassée, Seclin, Fretin, Tourcoing ou encore Baisieux.

De nouvelles app’

Pour avoir les infos en poche et ne pas se retrouver perdu à partir de lundi, les applications Ilévia sont téléchargeables sur les stores. Vous avez la générale, Ilévia, mais aussi deux nouvelles : Ilévia covoiturage (un tout service aussi) et Ilévia réservation (pour les bus).

Et d’ici le printemps, le M-ticket devrait débarquer aussi sur les smartphones. Il doit permettre d’oublier sa carte pass-pass dans son autre manteau mais de pouvoir quand même prendre le métro grâce à son téléphone. Mais on vous en reparlera plus en détails dans quelques mois.