[Demie de mêlée] A Lille, les Françaises vont montrer leurs crocs contre l’Ecosse

Dans Article Sponsorisé, Lille, Sueur

PHOTO ARCHIVES ©AFP

Scroll par là

Article sponsorisé @FédérationFrançaiseDeRugby

Ouais, ouais, ouais. Les meufs, ça joue au rugby. Et bien, en plus. On vous fera dire que les Françaises ont remporté le dernier tournoi des Six Nations. Samedi, elles ont juste mis ce qu’on appelle une raclée aux Galloises. Et le 23 février, l’équipe continuera de défendre son titre contre l’Ecosse au stadium de Villeneuve-d’Ascq. On a discuté avec une demie de mêlée badass, Yanna Rivolaen, qui joue aussi à Lille.

Le rugby est un beau sport. Rythmé, nerveux, noble dans ses règles, stratégique. Et ce n’est pas les joueuses de l’équipe de France qui diront le contraire. Les sportives du XV ont, en 2018, remporté le tournoi des Six Nations en s’offrant un grand chelem, puis, en novembre, battant la Nouvelle-Zélande. Rien que ça. Le 23 février, elles seront au Stadium de Villeneuve-d’Ascq pour affronter l’Ecosse dans le tournoi des Six Nations. Et quand on

On est toujours aussi affamées, assure Yanna Rivolaen, demie de mêlée en équipe de France comme pour le Lille Métropole RC Villeneuvois. On n’a aucune envie de céder du terrain. 2018, c’est 2018. Là, on est en 2019, donc on ne se repose pas sur nos acquis. On prépare chaque match comme si c’était une finale de la coupe du monde.

Quand on voit comment elles ont atomisé le Pays de Galles samedi, on ne peut que trépigner d’impatience pour la suite du tournoi. Le score final ? 52-3. Voilà, ça pose le tableau, et ça promet un autre sacré show pour cette deuxième rencontre. “Ça va être une belle fête, un beau spectacle, assure-t-elle. L’Ecosse a une belle équipe, ça promet un très beau match.

Du rythme, pas de temps mort

Et pour ceux qui auraient un doute sur l’attrait du rugby féminin, laissons Yanna leur répondre : “On a un jeu qui n’est pas rentre-dedans, mais on met un maximum de rythme, toujours. Ce qu’on veut, c’est que le ballon vive, qu’il n’y ait pas de temps mort. Notre force, c’est de toujours être dans le mouvement.” On vous conseille d’aller voir en replay le match de l’équipe de France contre la Nouvelle-Zélande, en novembre dernier. Vous comprendrez que ces nanas là ne rigolent pas du tout. Et ça fait plaisir à voir.

Si vous voulez vous payer un petit frisson sportif, on vous conseille de prendre vos billets pour le France-Ecosse du 23 février. Et comme on est sympa, on vous met un lien vers la billetterie.

Article sponsorisé @FédérationFrançaiseDeRugby