Les premières expos de l’Institut pour la photo sont prévues pour l’automne 2019

Dans Culturons-nous, Lille

© Google Street View

Scroll par là

Offi­ciel­le­ment, les tra­vaux de réno­va­tion du futur Ins­ti­tut pour la pho­to­gra­phie de la rue de Thion­ville ne com­men­ce­ront qu’à l’é­té 2020. Mais pour­quoi attendre ? Une par­tie sera ouverte au public avant la fameuse trans­for­ma­tion dès octobre. Le but ? Don­ner un avant-goût de ce qu’on pour­ra trou­ver à l’Ins­ti­tut avec sept expos tem­po­raires.

Le cli­mat quelque peu ten­du entre l’Ins­ti­tut régio­nal et la Mai­son de la pho­to fivoise n’au­ra eu aucune consé­quence sur le calen­drier ini­tial du pro­jet de la rue de Thion­ville. “Pour l’ins­tant, nous sommes dans la phase de pré­fi­gu­ra­tion”, a expli­qué Anne lacoste, future direc­trice de l’Ins­ti­tut lors d’une réunion de pré­sen­ta­tion fin jan­vier. Enten­dez : l’an­cien lycée Lalo du Vieux-Lille n’a pas encore subi toutes les trans­for­ma­tions pour que ses 3 600 m² deviennent un lieu d’ex­pos et de conser­va­tion de la pho­to­gra­phie.

Et pour cause : les der­niers occu­pants des lieux ne démé­na­ge­ront qu’en juillet pro­chain et les tra­vaux de réno­va­tion, sup­por­tés par la région, ne pour­ront démar­rer qu’un an plus tard, à l’é­té 2020. Ça fait quand même loin tout ça…

Comme l’é­quipe est déjà com­po­sée et que le bâti­ment déjà exis­tant est “habi­table”, il a été déci­dé de l’ou­vrir au public avant que le pro­jet archi­tec­tu­ral ne soit fina­li­sé. “Ça per­met­tra aus­si aux visi­teurs de voir l’a­vant-après tout en les incluant dans la construc­tion du pro­jet”, explique-t-on à l’Ins­ti­tut.

Sept expos (pas) banales

Du 11 octobre au 15 décembre, sept expos tem­po­raires et gra­tuites seront donc à décou­vrir rue de Thion­ville.

On vous liste ce que vous pour­rez voir pour ce pre­mier tirage (en mode pré­fi­gu­ra­tion) sur le thème de “bana­li­té du quo­ti­dien” :

  • Des cartes pos­tales expo­sées sous le for­mat “Gree­tings from Ame­ri­ca” et prê­tées par le musée du Quai Bran­ly
  • Des cli­chés de Lisette Model, célèbre pho­to­graphe qui immor­ta­li­sait les rues, les gens et leur quo­ti­dien
  • Une expo de 25 pho­to­gra­phies bap­ti­sée “Home Sweet Home” et qui donne à voir l’in­té­rieur des foyers bri­tan­niques sous l’ère That­cher.
  • La série de por­traits de famille de Tho­mas Struth
  • Les nou­veaux tirages (et une vidéo) de la pho­to­graphe lil­loise Lau­ra Hen­no
  • Le tra­vail du fran­çais Tho­mas Sau­vin sur la pho­to­gra­phie ver­na­cu­laire et le néga­tif avec le Bei­jing Sil­ver­man pro­ject
  • Une ins­tal­la­tion d’Em­ma­nuelle Fruc­tus qui manie la découpe et le mon­tage pho­to­gra­phique comme per­sonne.

Une autre série d’ex­pos tem­po­raires est déjà dans les car­tons de l’Ins­ti­tut pour le prin­temps 2020. En atten­dant, vous pou­vez aus­si répondre à l’ap­pel à par­ti­ci­pa­tion lan­cé pour conti­nuer de construire l’a­ni­ma­tion et le pro­jet du site. Il s’a­dresse aux pho­to­graphes pros ou ama­teurs, mais aus­si aux assos artis­tiques de manière géné­rale. Il suf­fit d’en­voyer un mail à cette adresse : pourlaphoto@institut-photo.com