Sublimeurs : rencontrez les artisans qui embellissent les restos lillois

Dans Ch'est bieau, Food Porn
Scroll par là

Vous êtes au restaurant. On vous amène votre plat. Il est délicieux, et dans une assiette particulièrement jolie. Vous voulez la même chez vous. Facile : elle est en vente sur Sublimeurs , plateforme de mise en relation entre les artisans et les clients de restaurants lillois.

Assiettes, verres, couteaux, tables, chaises, fleurs, épices… Il y a certains restaurants qui se dégustent autant avec les yeux qu’avec les papilles. Les Lillois Valentin et Alaude ont bien senti ça. “Il y a deux ans et demi, j’étais au restaurant avec ma famille, et ma mère a soulevé l’assiette au dessus de sa tête pour savoir d’où elle venait, raconte Alaude, 24 ans, co-fondatrice de Sublimeurs. En discutant avec le restaurateur, j’ai appris qu’il faisait faire ses assiettes sur mesure par un céramiste.” Elle a eu ce qu’on appelle un genre de déclic. Le concept de Sublimeurs était dans sa tête. Deux ans plus tard, la voilà, avec Valentin, heureuse détentrice d’une plateforme en état de marche.

Et c’est aussi simple que ça, en fait : vous êtes dans l’un des restaurants partenaires, et vous avez vraiment envie de vous acheter ces couteaux qui coupent si bien votre viande. Un petit picto vous informe que le restaurant est partenaire Sublimeurs. Vous savez donc qu’il vous suffit de vous rendre sur la plateforme pour retrouver le coutelier.

L’idée, assure Alaude, c’est que les restaurants sont des lieux de découverte des produits locaux et artisanaux.” C’est vrai, après tout, vous testez au resto, et si vous aimez, vous achetez sur la plateforme. “On fait du clic’n collect, l’idée c’est de rapprocher les clients des artisans.” Donc de vous pousser à vous bouger jusqu’à la boutique ou l’atelier pour rencontrer des gens. Il y a un nom pour ça : le “phygital“, ou le fait de rapprocher les gens en physique après un premier contact en ligne.

Pour le moment, une quinzaine de restos ont partagé leurs bonnes adresses sur la plateforme, et une quinzaine d’artisans sont disponibles en click’n collect. Mais ce n’est que le début, assure Alaude. “On vise une soixantaine de restaurants d’ici le mois d’août 2019.

Vous pouvez d’ores et déjà vous rendre gaiement sur la plateforme des Sublimeurs pour voir si vous trouvez votre bonheur.