Friche Saint-So : une enquête publique complémentaire va être lancée

Dans Lille, Politique

© SPL Euralille

Scroll par là

On ne sait plus à quel épi­sode de quelle sai­son on en est du côté du feuille­ton “Friche Saint-So Pro­ject”. Ce qu’on sait, en revanche, c’est qu’une étude publique com­plé­men­taire va être lan­cée du 22 février au 8 mars.

On était res­tés sur un gros cliff­han­ger lors du der­nier point sur le pro­jet d’ur­ba­ni­sa­tion de la friche Saint-Sau­veur. Et pour cause : en juin, la MEL avait déli­bé­ré sur le fait que ce pro­jet était “d’in­té­rêt public”. Deux assos, qui n’en étaient pas convain­cues, ont sai­si le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif dans la fou­lée pour mettre les choses au clair.

Lire aus­si :
Nou­veau rebon­dis­se­ment pour le pro­jet de la friche Saint-So

Début octobre, le juge­ment tombe : la fameuse déli­bé­ra­tion de la MEl est sus­pen­due. Le juge des réfé­rés a esti­mé que “l’étude d’impact comport[ait] des insuf­fi­sances quant aux inci­dences du pro­jet sur la qua­li­té de l’air.” Et pour lui, ces incer­ti­tudes “ont pu nuire à l’information com­plète de la popu­la­tion” lors de la pre­mière enquête publique menée au prin­temps der­nier.

Point culture légale

By the way, qu’est-ce qu’une enquête publique et à quoi ça sert ? Per­so, on en avait une petite idée mais elle était aus­si vague que les ter­rains de la friche. On s’est donc ren­sei­gnés.

Le but d’une enquête publique est avant tout d’in­for­mer le public sur un pro­jet qui doit de créer inces­sam­ment sous peu. On doit donc en lan­cer une avant chaque réa­li­sa­tion de grosse construc­tion en ville par exemple. Elle doit aus­si éva­luer les impacts éco­no­miques, envi­ron­ne­men­taux et sociaux que pour­rait avoir le pro­jet sur le sec­teur où il doit prendre forme.

Le public peut donc pen­dant l’é­tude venir faire ses remarques sur un registre après avoir pris connais­sance du pro­jet. Voi­là, vous savez tout.

Complément d’enquête

Comme il man­quait des infos impor­tantes dans la pre­mière étude selon le juge, il a été déci­dé de la relan­cer du 22 février au 8 mars, d’a­près nos col­lègues de La Voix du Nord. Avec, cette fois-ci, les infos concer­nant l’im­pact du pro­jet de construc­tion sur la qua­li­té de l’air mais aus­si celle sur la fameuse pis­cine olym­pique que la MEL veut faire construire à côté du nou­veau quar­tier aux 2 500 nou­veaux loge­ments.

Lire aus­si :
On sait à quoi devrait res­sem­bler la future pis­cine olym­pique de Lille

Depuis le lan­ce­ment du pro­jet, plu­sieurs asso­cia­tions militent pour intro­duire plus de ver­dure et moins d’ha­bi­ta­tions sur les plans d’a­mé­na­ge­ment de la friche. Lors de leur der­nière action, fin jan­vier, ces oppo­sants sont venus sur le Bel­vé­dère plan­ter plus de 200 arbustes.