En mars, profs, étudiantes et personnel de la fac interpréteront les Monologues du Vagin

Dans Culturons-nous, La Fac, Lille
Scroll par là

Si vous n’êtes jamais allé écouter cette pièce devenue un pilier culturel du féminisme, personne ne vous en veut. Au contraire, on vous enviera même parce que ça veut dire que vous êtes encore vierge des Monologues du Vagin. Et que vous allez pouvoir avoir votre première fois les 5, 6 et/ou 7 mars prochains sur le campus de la fac.

La particularité de la prog’ culturelle de l’université au second semestre, c’est que les étudiants ont pris leurs marques sur le campus et deviennent acteurs culturels à part entière. “On est là pour leur apporter la culture extérieure mais aussi pour valoriser leurs propres productions“, traduit Delphine Chambolle, vice présidente de la culture à l’Université.

On les expose, on les écoute, on va voir leurs productions mais pas que. Depuis deux semaines maintenant, une soixantaine de comédiennes amatrices du campus répètent la lecture des Monologues du Vagin avec . Parmi elles, 2/3 sont étudiantes. Le reste de cette troupe de théâtre éphémère est composée de profs et de personnel de l’université.Organiser ça au sein de l’université, c’est une première à Lille et peut être même une première en France“, note Delphine Chambolle.

Côté timing, les trois représentations tombent pile avant la journée internationale des droits des femmes (8 mars) et entrent dans le cadre du mouvement VDay, l’asso d’Eve Ensler, la créatrice des Monologues du Vagin, qui fait de la sensibilisation et qui lutte contre les violences faites aux femmes à travers le monde. C’est aussi la semaine consacrée à l’égalité Femme/Homme à la fac. Bref it’s the perfect timing.

Chaque soir de représentation, une vingtaine de femmes (et un homme) du campus lillois seront sur scène pour lire pendant 1 h 30 ces confessions compilées par Eve Ensler et parler sans complexe, sans tabou mais non sans humour du plaisir d’être une femme (ou pas).

Comme c’est à la fac, c’est gratuit (merci le CVEC) mais il faut quand même réserver sa place via les internets mondiaux. Et sachez quand même que si vous ne débourserez rien de votre poche, la fac va, elle, reverser une aide à trois assos : le planning familial, l’Echappée et l’Auberge des migrants. Le projet est d’ailleurs porté à la fois par la direction de la vie étudiante, celle du développement durable et de la responsabilité sociale et celle de la culture, bien évidemment.

Par ici les infos pratiques !
Le 5 mars à 19h au Kino – Campus Pont de Bois
Le 6 mars à 19h au Kino – Campus Pont de Bois
Le 7 mars à 19h dans l’amphi Calmat de la faculté de médecine
Et on réserve sa place par
ici.