Le Moulin de Wazemmes va brasser du beau monde à partir du 28 février

Dans C'est green, Ch'est bieau, Lille
Scroll par là

Tiers-lieu depuis déjà un peu plus d’un an, le Mou­lin de Wazemmes s’ap­prête à for­te­ment aug­men­ter son acti­vi­té dès ce 28 février, où il inau­gu­re­ra son asso­cia­tion.

On vous avait déjà évo­qué le Mou­lin lors­qu’on avait par­lé de l’ou­ver­ture pro­chaine de La Voi­si­ne­rie, le pro­jet de concier­ge­rie com­men­cé au Mou­lin par Maï­té.

Lire aus­si :
La Voi­si­ne­rie, un com­bo café-concier­ge­rie, va ouvrir à Wazemmes

Ce bâti­ment situé rue des Meu­niers (non, on ne fera pas la blague) se veut très accueillant, lumi­neux, éco­lo, zen et social. Géré par Europe Éco­lo­gie Les Verts, l’es­pace a pour objec­tif de don­ner de la visi­bi­li­té à dif­fé­rents acteurs asso­cia­tifs. Il accueille de manière per­ma­nente le bureau de Kari­ma Del­li (EELV) et du par­ti (for­cé­ment), mais aus­si l’as­so Cap-Soli­da­ri­té.

Le lieu reste socia­le­ment et poli­ti­que­ment très ouvert, et accueille éga­le­ment volon­tiers co-wor­kers, et par­ti­cu­liers s’il y a de l’es­pace de dis­po­nible.

Pour cela, Le Mou­lin met à dis­po­si­tion trois salles à réser­ver, ou à venir occu­per de manière ponc­tuelle. On a nom­mé :

L’Agora

C’est la plus grande salle du tiers-lieu. Elle peut accueillir jus­qu’à cent per­sonne et est entiè­re­ment modu­lable. C’est elle qui va accueillir la majo­ri­té des débats, des séances de yoga/­bien-être, expo­si­tions et autres events des asso­cia­tions qui occupent déjà le lieu.

Il y a aus­si à l’en­trée du Mou­lin un petit coin qui peut ser­vir de bar. Rien de mieux pour se détendre après un bon débat ani­mé. Le petit plus à savoir, c’est que le Mou­lin tient à conser­ver une acces­si­bi­li­té maxi­male au public. En gros : plus leur taux de rem­plis­sage sera éle­vé, et moins la loca­tion de la salle sera chère (sachant qu’elle est déjà actuel­le­ment très abor­dable).

La Mezzanine et la petite salle de réunion

Ces deux petites salles s’a­dres­se­ront sur­tout aux co-wor­kers et aux réunions pro. Comme le reste du bâti­ment, c’est zen, éclai­ré, par­fait quand on n’a pas envie de res­ter chez soi pour bos­ser.

L’inauguration

Le 28 février, Le Mou­lin inau­gu­re­ra son asso­cia­tion, au cours d’une soi­rée dans laquelle le lieu pour­ra être visi­té, et le pro­jet d’as­so­cia­tion pré­sen­té.

Comme on est sym­pa, on vous donne un petit amuse-bouche du pro­jet : chaque per­sonne louant une salle pour­ra deve­nir membre adhé­rent de l’as­so’, ce qui va per­mettre d’a­gran­dir le nombre de per­sonnes gérant le lieu. Avec ça, des évé­ne­ments ciblant le Mou­lin et sa com­mu­nau­té ver­ront aus­si le jour. En gros, ça va bou­ger encore plus et encore mieux qu’a­vant !

Le pro­jet se fait aus­si sur une base de béné­vo­lat, mais Maroin, secré­taire de l’as­so, espère aller plus loin que ça : “Ce serait génial que l’as­so­cia­tion atteigne un réel niveau d’au­to-ges­tion, ce qui nous per­met­trait d’a­voir des horaires fixes par exemple. On pour­rait dans l’i­déal enga­ger un sala­rié qui serait pré­sent constam­ment sur le lieu, assu­re­rait l’ou­ver­ture et la fer­me­ture”.

Enfin, Maroin sou­haite aus­si avec cette inau­gu­ra­tion élar­gir la com­mu­nau­té du Mou­lin, “atti­rer des gens qui ne s’y connaissent pas ou peu en éco­lo­gie, et leur appor­ter quelque chose, un savoir, voire même une for­ma­tion”.

Trève d’in­for­ma­tions pour le moment, si vous vou­lez en savoir plus, ça se passe au 30, rue des Meu­niers à Lille, dès 17h30, le 28 février.

Mais si vous êtes impa­tients, vous pour­rez tou­jours en apprendre plus sur la page Face­book du Mou­lin, ou     bien sur leur site inter­net.