Le Comptoir Végétal, le nouveau combo bio-végé-0déchet

Dans C'est green, Food Porn, Lille
Scroll par là

Quand une ancienne de Cof­fee Makers, cha­leu­reuse et rockeuse, ouvre son épi­ce­rie-trai­teur, for­cé­ment, on est curieux. Quand en plus c’est dans le res­pect de la gour­man­dise et de l’é­co­lo­gie, on ne peut que s’y aven­tu­rer. Direc­tion : Lam­ber­sart, à quelques mètres de Can­te­leu.

Quand vous sor­tez de la sta­tion de métro Can­te­leu vers 11 heures du mat’, une douce odeur vous titille les narines et les papilles. C’est que ce petit bout de l’a­ve­nue de Dun­kerque regorge de com­merces de bouche dans une belle ambiance de quar­tier.

Douce ambiance

C’est exac­te­ment pour cette rai­son que Claire a jeté son dévo­lu sur le local d’une ancienne crè­me­rie pour y ouvrir son épi­ce­rie-trai­teur enga­gée. “Je suis ori­gi­naire de Loos et je connais­sais déjà ce coin très com­mer­çant où on peut être sur le che­min des gens du quar­tier qui viennent faire leur courses à pied”, explique la tren­te­naire aux valeurs bien ancrées dans le local.

Car quand on dit “épi­ce­rie-trai­teur enga­gée”, chaque mot est impor­tant. Sur­tout chez Claire qui en a rêvé pen­dant cinq ans. Au départ, elle vou­lait “un res­to clas­sique mais dans l’air du temps”. “Mais je n’a­vais ni l’ex­pé­rience, ni les fonds suf­fi­sants : dif­fi­cile pour les banques de suivre, explique celle qui est donc par­tie faire ses armes chez Cof­fee Makers à Lille. C’é­tait il y a cinq ans et j’ai été leur toute pre­mière employée. Ils m’ont fait confiance et j’ai aus­si bien bos­sé le côté res­tau­ra­tion que ges­tion”.

Il y a un an, Claire se sent prête à voler de ses propres ailes. L’ex­pé­rience et les fonds sont main­te­nant là, tout le monde la suit. Sauf qu’entre-temps, ses valeurs éco­lo­giques ont aus­si gran­di. “J’é­tais déjà végé à l’é­poque, mais pas autant que main­te­nant ! Et tout ce qui est ali­men­ta­tion bio­lo­gique et démarche zéro-déchet a pris une place impor­tante dans ma manière de vivre et donc de cui­si­ner”.

100% bio et 0 déchet

Quand elle a trou­vé le local par­fait en jan­vier pour son Comp­toir Végé­tal, elle a donc mis toutes ses valeurs et son expé­rience acquise dans le concept. Depuis début février, on peut donc venir se réga­ler au 280 ave­nue de Dun­kerque d’une cui­sine faite-mai­son, bio et végé­ta­rienne aux influences orien­tales.

Avec vos conte­nants dans le sac c’est encore mieux parce qu’en plus de ne pas faire de déchet, vous aurez une petite remise 50 cts sur la note (ce qui fait tou­jours plai­sir). Mais si vous êtes une tête de linotte, pas de sou­cis, Claire a pen­sé à des boîtes consi­gnées.

Elle a même pous­sé son amour du zéro déchet jusque dans ces récep­tions de mar­chan­dises. “En gros, ici, per­sonne ne sort ou ne rentre avec des ali­ments embal­lés dans du plas­tique, explique-t-elle le sou­rire aux lèvres. Ça demande encore quelques ajus­te­ments avec cer­tains four­nis­seurs mais comme je fais beau­coup de vente en direct, on peut en dis­cu­ter et ils font atten­tion main­te­nant”.

The place to eat

Pour ce qui est de vous rem­plir l’es­to­mac, vous ne payez que ce que vous man­gez, c’est à dire au poids (celui de vos ali­ments, pas le vôtre no stress). Claire cui­sine tous les jours selon se envies et les pro­duits de sai­son qu’elle a déni­chés.

Et il y a des for­mules pour ceux qui aiment.. les for­mules.

Et si vous ne connais­sez pas encore ce coin de l’a­ve­nue de Dun­kerque, on ne peut que vous conseiller d’al­ler y faire vos courses un same­di matin par exemple. Il y a tout ce qu’il faut pour rem­plir le fri­go avec de chouettes com­mer­çants. Même Nico­las Pour­cher­resse inves­tit l’a­ve­nue début mars. Où ça ? Juste à côté du Comp­toir Végé­tal.

La bou­tique de Claire est ouverte lun­di au same­di (sauf mer­cre­di) de 11 heures à 19 heures au 280 ave­nue de Dun­kerque. N’hé­si­tez pas à aller che­cker le menu du jour sur la page Face­book ou à pas­ser un coup de bigo au 03 20 57 79 73 si vous vou­lez papo­ter pour un repas où vous auriez besoin d’un trai­teur.