Le Church Chill, un cocktail décalé mélangé au flegme anglais

Dans Bière, Chill, Lille
Scroll par là

Vous avez vu le(s) film(s) Kingsman ? Dites-vous que l’une des scènes aurait pu être tourné au Church Chill. Ce bar à déco british et décalée a ouvert fin mai rue Solfé, juste en face de l’église du Sacré Cœur. Et on n’y croise pas que des visages inconnus…

On avoue, on a raté l’ouverture printanière du Church Chill. Mais c’était pour mieux le découvrir au gré d’une soirée hivernale pour vous raconter son histoire au coin du feu.

Once upon a time, Damien et Yann, deux collègues devenues amis puis associés. Leurs noms et leur trombine ne sont pas inconnus rue Solfé : le premier est le gérant du Fridge, le second y bossait. Il y a quelques années, le duo se donne un nouveau challenge : ouvrir un deuxième bar rue Solfé, mais de l’autre côté de la frontière de la soif délimité par la rue Nationale.

Leur quête les a amenés jusqu’au numéro 106, dans les anciens locaux de la Casa Noche qui donne juste en face de l’église du coin. “On a tout refait, du sol au plafond, raconte Yann qui gère le Church Chill aujourd’hui. Les travaux ont pris deux ans mais c’est ce qu’il fallait pour réaliser ce qu’on voulait : amener un peu du Vieux-Lille du côté de Solfé“. Amener du Chill en face d’une Church, voilà le concept.

En plus de la salle principale, il y en a deux autres situées dans la cave.

Le Church Chill, c’est donc un peu la passerelle entre les deux quartiers festifs de la ville. On y retrouve une déco léchée avec lumière tamisée et de la brique comme on les aime dans le Vieux-Lille, une carte de cocktails hallucinante et travaillée et une petite ambiance prohibition. OK, c’est classe. Mais tout aussi décalé.

Yann et Damien ont un côté barré qu’ils assument complètement. Et ça va de la déco des toilettes (oui, elles entrent dans notre top 10 des plus fun de Lille) à la composition de leurs boissons. “On a bien entendu des spiritueux, pas mal de produits français et locaux, une bière pression et les cocktails classiques. Mais on a aussi voulu se faire plaisir avec des recettes un peu tirées par les cheveux, plaisante Yann. Comme le ‘Winston’s Flavour’ fumé au cigare ou le ‘Vas’y Momone !’ où on incorpore de la betterave“.

Ceci n’est pas une tasse thé. ©Adeline

Toujours dans un esprit “sympa et décalé”, le Church Chill aime aussi animer ses soirées par des events ponctuels. Comme pour Movember en invitant un barbier ou pour la Lille Tatto Convention avec un tatoueur sur place. Le prochain programmé est pour le 22 février avec une DJ qui viendra faire partager ses pépites ska et reggae tout en vinyles.

On vous laisse avec un micro-aperçu d’une vue du fameux petit coin. En mode mystery teasing.

Le Church Chill a élu domicile au 106 rue Solférino et est ouvert du mardi au samedi à partir de 17 heures.
Pour être tenus au jus de tous leurs events, direction
leur page Facebook.