La BIAM prend des accents mexicains pour son édition 2019

Dans Ch'est bieau, Dans la rue, Lille

Photo ©CIX

Scroll par là

La Biennale Internationale d’Art Mural démarre officiellement en avril, et durera jusqu’en juin. Pendant trois mois, les street-artists vont se faire un plaisir de peindre sur une vingtaine de pignons d’immeubles et de maison. Saison Eldorado oblige, des artistes latinos seront de la partie.

La BIAM est un chouette événement. Elle dure longtemps, fait participer tout un tas de gens, met en lumière des artistes plus habitués à l’ombre, et a l’immense avantage d’être gratuite (vraiment pas chère). Et cette année, la vague Eldorado a emporté le street-art dans son sillon. La BIAM aura donc des accents mexicains, mais pas que. Le Collectif Renart, à l’origine de l’événement, compte bien aussi mettre en avant des artistes du coin.

Entre le 8 avril et le 8 juin, on vous invite à scruter le paysage urbain à la recherche de couleurs vives sur des pans de murs entiers. Parce que la BIAM, c’est bien ça : permettre à des street-artists d’investir des pignons d’immeubles ou de maison. Cette année, 22 murs seront peints. Vous pouvez déjà voir le mur de la Maison Folie Moulins se transformer, comme un échauffement. Un deuxième mur du côté de Grand palais y est aussi passé.

Mais le gros du travail aura donc lieu entre avril et juin. Une vingtaine d’artistes s’exprimeront sur les murs de Lille, Villeneuve-d’Ascq, Denain… Sept viennent d’Amérique Centrale ou Latine.

Et si vous souhaitez vous faire une petite culture G en matière de street-art, les bénévoles du Collectif Renart organisent trois visites guidées des quartiers de Moulins et Saint-Sauveur où sont concentrés des caisses et des caisses d’œuvres d’art murales. C’est là qu’on vous dit que c’est pas cher : 7 euros pour pas loin de 2 heures de visite, ça se prend.

Vous aurez aussi droit à des ateliers créatifs le 20 avril, à une projection du film “Sky is the Limit” et du film sur la BIAM 2017 à l’Univers le 29 mai. La soirée de clôture se fera à la Bulle café le 7 juin.

Vous nous croyez pas ? Z’avez qu’à vérifier sur le blog de la BIAM ou sur son event Facebook.