La ville propose une nouvelle ligne de tram et… deux lignes de téléphérique

Dans Lille, Politique, Transport

Au Portugal, il y a des téléphériques urbains. On dit ça, on dit rien...

Scroll par là

Ça fait partie de ces projets un peu fous qui ont souvent peu de chances de voir le jour, mais dont on parle régulièrement. Le téléphérique est à nouveau mis sur la table, et ça va peut être réussir, cette fois.

Reprenons. Actuellement, à la Métropole Européenne de Lille se discute la question du schéma directeur des infrastructures de transport métropolitain, un document qui donne les grandes lignes en matière de transports pour les années à venir. Tous les groupes peuvent y apporter leur contribution, ce que celui de Martine Aubry n’a pas hésité à faire comme l’expliquent les collègues de La Voix du Nord.

Le groupe socialiste, radical, citoyen et personnalités propose donc la création d’une ligne de tramway entre Comines (au Nord) et Seclin (au Sud) qui contournerait le centre-ville. Ça, c’est donc pour le tramway, infrastructure moins chère que le métro, et plus simple à mettre en place.

L’autre proposition apportée par le groupe de Martine Aubry, c’est celle de réfléchir à la construction de deux lignes de téléphérique. La première serait installée entre Lille-Fives et le quartier Saint-Sauveur. Une petite distance à vol d’oiseau, et un trajet ultra demandé depuis longtemps par les habitants des deux quartiers. Relier les deux anciennes friches par un téléphérique, c’est une attraction marrante pour les touristes, et une chouette manière de se déplacer pour les habitants.

Quant à la seconde ligne, Martine Aubry la souhaite entre Lille-Europe et l’aéroport de Lesquin. Pour la petite histoire, la question de relier le centre à l’aéroport fait débat depuis déjà un petit bout de temps à la MEL. La possibilité d’un tramway est envisagée, et il faudra aussi étudier l’option téléphérique, désormais.

Lire aussi :
A peine lancé, le projet de tram Lille-Lesquin se retrouve au point mort

Sinon, si tout ça vous intéresse, la MEL a lancé une grande concertation sur les transports dans la métropole. Vous êtes invités à donner votre avis sur ce qui pourrait être amélioré, changé, inventé en matière de transports collectifs. Si vous avez de bonnes idées, c’est aussi le moment de lever la main. Ou en tout cas de vous rendre sur le site de la concertation. Vous avez jusqu’au 14 avril pour vous exprimer. Le fruit de cette concertation viendra nourrir le schéma directeur des infrastructures de transport métropolitain.