Les Trev, le nouveau-né éco-responsable des festivals lillois

Dans C'est green, Ch'est bieau, Festival, Lille
Scroll par là

Un festival 100% lillois et sans impact pour la planète ?  C’est possible ! Les associations Les Trev et Lisères organisent le premier festival éco-responsable de la métropole. Objectif ? Prouver qu’il existe une alternative aux festoches énergivores.

L’association lilloise Les Trev s’est lancé un défi de taille : monter un festival culturel et artistique avec le moins d’impact écologique possible. Un projet qui germe depuis un an dans l’esprit de deux anciennes étudiantes de l’IAE, Charlotte et Noémie, 23 ans. « Les festivals sont des gouffres énergétiques et nous sommes certaines qu’un festoche plus durable est possible ». Lauréate du programme Rêve et réalise de l’association Unis-cité, elles concrétisent leur projet fou – déjà au programme off de l’Eldorado Lille 3000.

Le 1er juin se tiendra donc le premier festival 100% lillois et écoresponsable. Au programme de l’après-midi, à partir de 15h30 au jardin écologique de Lille, des artistes locaux vous proposeront de créer des pièces uniques à base de matériaux de récupération (collectif les Z’Arts Recycleurs), de vous initier au land’art avec Constance et Carole ou encore apporter votre patte à deux fresques participatives. Entre deux stands, laissez-vous porter par les contes parlés de la Compagnie Playmobile – récit à l’ambiance féérique  et les impros des comédiens de La LILA.

Charlotte et Noémie veulent prouver au monde de la culture qu’il est possible d’organiser un festival durable, « de l’organisation à sa production », en passant en mode zéro déchet : de la décoration à la vaisselle (qui sera lavée par les festivaliers eux-mêmes…aller ça fait pas de mal) tout aura été conçu à partir de récup’. Sur le plan énergétique les créatrices déclarent la chasse aux « projecteurs et sono’ énergivores » : à la place, tout sera acoustique, de la scène ouverte l’après-midi aux concerts organisés à partir de 19 heures.  Enfin, que serait un festival sans la bouffe ? Les organisatrices ont tout prévu « la bière sera locale, les aliments de saison et proviendront de fermes locales et bio pour la plupart ».

Cependant, l’idée n’est pas d’être « moralisateurs » mais d’interpeller les festivaliers sur leur impact environnemental, « le tout dans une ambiance festive » explique Charlotte, le sourire aux lèvres. Les organisatrices conçoivent l’événement comme « une fête de village où les gens arrivent l’après-midi et restent jusqu’à la fin ». Ateliers de do it youself, maquillage, stands de dégustation de produits locaux et coins aménagés pour chiller, tout sera fait pour encourager les visiteurs à prolonger leur après-midi au jardin écologique. « Revenir aux basiques », voilà l’ambition des Trev, un festival qui valorise les associations locales et sensibilise ses visiteurs à l’environnement. « Le tout dans la bonne humeur, chantent en cœur Charlotte et Noémie. Une bonne ambiance de festival quoi ! ».

Le Trev est un festival ouvert à tous. Vous êtes libres de participer aux frais, à hauteur de votre bourse. Avant l’ouverture du festival le 1er juin 2019 à 15 h 30, suivez les actualités des Trev sur leur page Facebook.