Vous cherchez à acheter votre premier appart’ ? Pensez à la Flandre

Dans Article Sponsorisé, Lille, Un toit sur la tête

Repro ©Edouard Denis

Scroll par là

Article sponsorisé @EdouardDenis

On ne vous le dira jamais assez : la Flandre, c’est l’atout charme de Lille. Régulièrement, on vous liste les grands avantages de ce coin. Et en fait, partir y vivre est une décision qu’on ne peut que vous conseiller de prendre, si vous avez besoin d’air frais.

Entre Lille et Bailleul – la première ville que vous croiserez sur votre chemin en Flandre -, il y a environ vingt minutes de voiture. Pas plus, parce que l’autoroute est vraiment juste à côté de cette ville à l’architecture toute flamande. A deux dizaines de minutes de Lille, vous vous retrouvez donc en Flandre, dans une ville canon, avec la campagne la plus bucolique de la région tout autour, et même du relief, un peu, grâce aux monts.

Et quand on cherche à quitter le système de la location pour acheter son premier appart’, on se retrouve vite très légèrement refroidi par les prix de l’immobilier lillois. En Flandre, les prix peuvent être plus doux, et s’installer à vingt minutes de Lille, ce n’est pas non plus s’expatrier à la campagne. C’est être plus malin que les autres.

Vue sur le mont des Cats

Et figurez-vous qu’on a justement discuté d’un programme qui va se lancer la semaine prochaine à Bailleul avec Stanislas de Montauzan, le directeur régional du promoteur Edouard Denis. “C’est un programme idéal pour les jeunes couples et les primo-accédants“, affirme-t-il. On a tendance à le croire, puis que les appartements prévus feront entre 45 et 65 m2, et que le prix d’achat n’est pas vraiment délirant. “Les premiers prix commenceront à 150 000 ou 160 000 euros.” Pour ce prix là, à Lille, on trouve des studios avec mezzanine. A Bailleul, on a un deux pièces avec balcon, parking et vue sur le mont des Cats.

Acheter sur plan, ce n’est peut être pas fait pour les impatients. Mais le principe a ses avantages : “On lance le chantier lorsqu’on a vendu à peu près 50% des appartements, et on livre un an, un an et demi plus tard “, détaille Stanislas. Ça vous laisse donc deux secondes pour vous préparer mentalement à votre premier achat. “Pour de l’achat neuf, les frais de notaire sont bien moins importants, autour de 2% au lieu de 6% pour de l’ancien“, poursuit Stanislas. Et vous achetez un logement neuf avec les dernières innovations en terme de performance énergétique et d’isolation.

La commercialisation de ce programme de presque 50 logements sera lancée le 5 avril. Si vous voulez vous rencarder, vous pouvez aller sur le site qui lui est consacré. Sinon, salle Peguy, à Bailleul, les 5 et 6 avril, entre 10 heures et 19 heures, l’équipe du promoteur organise un genre de journées portes ouvertes pour vous faire découvrir le projet.

Info bonux : si vous achetez l’un de ces appartements avant le 15 avril, le promoteur vous offre 2 000 euros de bons d’achat Fnac et Darty par pièce. Si vous prenez un T2, ce sera donc 4 000 euros, un T3, 6 000 euros.

Article sponsorisé @EdouardDenis