Des étudiants roubaisiens lancent une pétition pour créer une nouvelle ligne de nuit

Dans Lille, Night Night, Transport
Scroll par là

Le conseil étudiant roubaisien a lancé le 9 avril une pétition en ligne pour demander à la MEL et Ilévia de créer d’ici septembre une seconde ligne de nuit reliant Lille à Tourcoing et Roubaix les week-ends. Une pétition qui vient soutenir une demande déjà émise par la mairie de Roubaix.

On a tendance parfois à l’oublier mais Roubaix a un campus et surtout une foule d’écoles supérieures. Ce qui fait d’elle le deuxième pôle estudiantin de la métropole avec plus de 10 000 étudiants. Sauf que ces derniers se sentent un brin lésés par rapport à leurs camarades lillois et villeneuvois côté transports.

Quand on choisit d’étudier et de vivre à Roubaix, pour sortir, c’est tout de suite plus compliqué, explique Nawel, présidente du bureau des étudiants d’ESMOD. Il faut forcément penser au retour avant de partir et aujourd’hui, il y a peu d’options : soit on dort chez un pote lillois, soit on doit rentrer en VTC, ce qui ne rentre pas forcément dans notre budget étudiant“.

Ce constat, Pierre-François Lazzaro, ex-étudiant roubaisien, aujourd’hui conseiller municipal délégué à la vie étudiante, peut également en parler. “C’est simple, dès qu’on devait sortir à Lille, la première question n’était ni l’heure ou le lieu mais ‘où est ce qu’on loge les Roubaisiens ?’. On était un peu les boulets de la bande à cause du manque de transports“.

C’est donc tout logiquement qu’avec la ville de Roubaix et d’autres conseillers municipaux, il a proposé, au printemps dernier, la création d’une seconde ligne de nuit lors de la concertation lancée par la MEL pour son nouveau plan de circulation. “On n’a pas eu de réponse négative, ils nous ont dit qu’ils travailleraient dessus“, explique le jeune conseille municipal. Depuis, Ilévia et ses nouveautés sont arrivés en février et si la ligne 1 du métro a réussi à allonger ses horaires de nuit le week-end, il n’y a pas eu de changement du côté de la ligne 2, ni d’annonce sur l’arrivée d’une quelconque ligne de nuit vers Roubaix et Tourcoing.

On a l’impression que ça n’avance pas alors qu’il y a un réel besoin pour les étudiants. Ils sont 12 500 aujourd’hui à étudier à Roubaix”, affirme Pierre-François Lazzaro. Dans la pratique, voilà comment il imaginerait le nouveau système de navette : “Aujourd’hui, s’il y a quatre départs pas heure pour la ligne de nuit déjà existante, on demande simplement que l’un d’entre eux soit ‘détourné’ pour assurer un départ vers Roubaix et Tourcoing“.

Tracé potentiel travaillé par la mairie de Roubaix.

Pierre-François Lazzaro est ensuite allé parler de ce projet au conseil étudiant roubaisien où chaque école de la ville est représentée : EDHEC, IMMD, ESAAT, ENSAIT , ESMOD, les IUT et des lycées… “Cette demande de ligne de nuit, c’est finalement légitime et d’une logique absolue“, explique Nawel. D’où le lancement de cette pétition le 9 avril “pour mobiliser la jeunesse roubaisienne mais aussi lilloise“.

Parce qu’il n’y a pas que Lille dans la vie nocturne. “On a la Cave aux poètes, le Mercado Negro, la Condition Publique et, bientôt, de nouveau le Grand Mix à Tourcoing“, liste Nawel. “Ce sont des lieux culturels qui pourraient profiter de cette navette tout comme les Lillois qui veulent s’y rendre“, conclut Pierre-François.

Pour signer la pétition, c’est en suivant ce lien.