“Conquête urbaine” ou quand le street-art s’expose aux Beaux-Arts de Calais

Dans Culturons-nous, Dans la rue

"Conquête urbaine" au Musée des beaux-arts de Calais. ©Fred Collier - Ville de Calais.

Scroll par là

Jus­qu’au 3 novembre, le musée des Beaux-Arts de Calais se tourne vers la rue et expose une soixan­taine d’œuvres de street-artists inter­na­tio­naux : Bank­sy, Ernest Pignon-Ernest ou encore Jeff Aéro­sol.

Du street-art qui s’ex­pose au musée est-il tou­jours consi­dé­ré comme de l’art de rue ? On vous laisse deux heures pour plan­cher là des­sus. Et deux autres pour aller vous faire l’ex­po “Conquête urbaine” à Calais. Depuis le 6 avril, le musée des Beaux-Arts de la ville est le pre­mier à consa­crer une expo entière sur l’his­toire de ce mou­ve­ment artis­tique qui a com­men­cé en toute illé­ga­li­té.

“Conquête urbaine” remonte aux sources, des pion­niers des années 60 aux grands contes­ta­taires contem­po­rains comme Bank­sy et She­pard Fai­rey. Soixante œuvres dans un seul et même lieu sont donc à admi­rer jusque début novembre. Si vous avez pré­vu une petite excur­sion sur la côté d’O­pale ces pro­chaines semaines, c’est peut-être le moment de faire un détour par ce musée.

L’ex­po fait aus­si la part belle aux tech­niques uti­li­sées par les street-artists que vous pour­rez vous-mêmes tes­ter si l’ins­pi­ra­tion vous prend.

Et sinon le musée des Beaux-Arts de Calais se trouve au 25 rue Riche­lieu et il est ouvert du mar­di au dimanche de 13 heures à 18 heures. Pour le PAF, on est sur du 4€ l’en­trée mais 3€ en tarif réduit pour l’ex­po street-art et les col­lec­tions per­ma­nentes du bâti­ment.