Encadrement des loyers, deuxième essai : Lille est au taquet pour l’expérimentation

Dans Lille, Un toit sur la tête
Scroll par là

A Lille, le prix du mètre car­ré loué est de 13,7 euros, ce qui place tout de même la ville à la qua­trième place des villes les plus chères de France. La ville s’est donc mon­trée plus que moti­vée pour par­ti­ci­per à l’ex­pé­ri­men­ta­tion de l’en­ca­dre­ment des loyers, dont le décret qui la pré­voit vient d’être publié.

En fait, par moti­vée, on a même envie de vous dire que tout est prêt pour que l’ex­pé­ri­men­ta­tion démarre le plus tôt pos­sible. On va entrer dans des détails tech­niques tout en essayant de res­ter clair : la loi Elan, qui pré­voit l’en­ca­dre­ment des loyer dans les métro­poles de plus de 55 000 habi­tants et en situa­tion de forte ten­sion immo­bi­lière, impose que ce soit l’é­ta­blis­se­ment public de coopé­ra­tion inter­com­mu­nale — en l’oc­cur­rence, la MEL — qui sol­li­cite l’E­tat pour par­ti­ci­per à cette expé­ri­men­ta­tion.

En février, Lille a donc anti­ci­pé le vote de la loi Elan en deman­dant à la MEL de déli­bé­rer sur le sujet. L’a­van­tage, c’est que toutes les com­munes de la métro­pole ne seront pas contraintes de se sou­mettre à l’en­ca­dre­ment des loyers. La MEL va pro­po­ser la can­di­da­ture de Lille et ses villes asso­ciées, Lomme et Hel­lemmes pour l’ex­pé­ri­men­ta­tion.

Si tout va bien, donc, dans les pro­chains mois, l’ex­pé­ri­men­ta­tion entre­ra en vigueur. Voi­là com­ment ça devrait se pas­ser : pour chaque loge­ment sera éta­bli un loyer médian en fonc­tion du quar­tier, de l’an­cien­ne­té de l’im­meuble, du type de loge­ment et du nombre de pièces. Les pro­prié­taires n’au­ront alors pas le droit de dépas­ser de plus de 20% le mon­tant de ce loyer médian.

Et on vous le dit comme ça, la mai­rie est sur les star­ting blocks pour que ça com­mence le plus tôt pos­sible. Il faut dire qu’en 2017, une pre­mière ten­ta­tive d’en­ca­dre­ment des loyers à Lille avait été annu­lée. Là, tout est prêt. L’ob­ser­va­toire des loyers, qui va éta­blir les loyers médians, est déjà mis en place. Ne manque que le go de l’E­tat. Pour le moment, il n’y a pas de date pré­cise en vue, mais vous pen­sez bien qu’on vous tien­dra infor­més.