Le Rumbl Festival revient électriser son chateau belge en juin

Dans Festival, Music in my ears
Scroll par là

En septembre dernier, trois Lillois ont créé un nouveau festival electro dans le parc du château de Bossuit, à Avelgem, à trente-cinq minutes de Lille. La deuxième édition est prévue du 14 au 16 juin, toujours avec deux scènes mais avec surtout des collab’ pour le line up et une nouvelle organisation.

Si vous étiez de la première édition du Rumbl, vous avez dû sentir le potentiel de l’event : deux scènes, vingt-trois artistes, de la techno, de la funk, du disco, de la house, de l’EBM… Le tout dans le cadre tout à fait fou du château de Bossuit, en Belgique flamande. Un bâtiment de 3000m2 imposant avec ses quatre tourelles, entouré d’eau et d’un parc de 26 ha…

Un cadre idyllique… quand la météo est de la partie. “Le temps, c’était juste la catastrophe, l’enfer météorologique avec des trombes d’eau, se rappelle Sylvain, l’un des trois organisateurs. On n’a vraiment pas eu de bol et on a logiquement eu quatre fois moins de festivaliers que prévus à cause de la météo. Mais ceux qui ont bravé la drache de fin septembre nous ont fait de super retours“.

Du coup, le Rumbl part logiquement sur une deuxième édition. Même lieu, même état d’esprit electro mais ce sera en juin cette fois-ci (coucou le soleil ?) avec une seule journée entière de festival. “Pour mieux rebondir après la première édition, on a gardé ce qui avait marché et on s’est servi du réseau qu’on s’est construit l’an dernier pour proposer de nouvelles choses“, explique Sylvain.

On vous fait le topo du déroulé du festoche pour 2019 :

  • Vendredi 14 juin : Grosse soirée d’accueil des festivaliers. Pendant qu’ils arrivent et s’installent confortablement au camping, le son sera au rendez dès 18 heures avec notamment Mr. Mendel aux platines.
  • Samedi 15 juin : C’est LA journée full festival de midi à 2 heures du mat’. Une seule journée certes, mais toujours avec deux scènes. Sur la Soul Stage, on retrouvera un esprit disco funk que le Rumbl a déjà testé à la Gare Saint-So. Sur la Mind Stage, on repart sur une ambiance plus orientée EBM et techno avec le soutien d’un collectif de Gand.
  • Dimanche 16 juin : What ? Un troisième jour ? Et oui, mais là ce sera pour se remettre de la veille tout tranquillement. “On est partis sur une journée Open Air, gratuite et ouverte aux gens du coin comme aux festivaliers, où il y aura un barbec’, un terrain de pétanque et de mölkky”, liste Sylvain. Bref de quoi chiller comme il se doit en écoutant pas mal d’artistes venus de Lille pour s’occuper de vos oreilles.

Si ça vous tente , sachez que les places sont dispos sur la billetterie en ligne. Toutes les infos sur Facebook.