Le Rumbl Festival revient électriser son chateau belge en juin

Dans Festival, Music in my ears
Scroll par là

En sep­tem­bre dernier, trois Lil­lois ont créé un nou­veau fes­ti­val elec­tro dans le parc du château de Bossuit, à Avel­gem, à trente-cinq min­utes de Lille. La deux­ième édi­tion est prévue du 14 au 16 juin, tou­jours avec deux scènes mais avec surtout des col­lab’ pour le line up et une nou­velle organ­i­sa­tion.

Si vous étiez de la pre­mière édi­tion du Rum­bl, vous avez dû sen­tir le poten­tiel de l’event : deux scènes, vingt-trois artistes, de la tech­no, de la funk, du dis­co, de la house, de l’EBM… Le tout dans le cadre tout à fait fou du château de Bossuit, en Bel­gique fla­mande. Un bâti­ment de 3000 m² imposant avec ses qua­tre tourelles, entouré d’eau et d’un parc de 26 ha…

Un cadre idyllique… quand la météo est de la par­tie. “Le temps, c’é­tait juste la cat­a­stro­phe, l’en­fer météorologique avec des trombes d’eau, se rap­pelle Syl­vain, l’un des trois organ­isa­teurs. On n’a vrai­ment pas eu de bol et on a logique­ment eu qua­tre fois moins de fes­ti­va­liers que prévus à cause de la météo. Mais ceux qui ont bravé la drache de fin sep­tem­bre nous ont fait de super retours”.

Du coup, le Rum­bl part logique­ment sur une deux­ième édi­tion. Même lieu, même état d’e­sprit elec­tro mais ce sera en juin cette fois-ci (coucou le soleil ?) avec une seule journée entière de fes­ti­val. “Pour mieux rebondir après la pre­mière édi­tion, on a gardé ce qui avait marché et on s’est servi du réseau qu’on s’est con­stru­it l’an dernier pour pro­pos­er de nou­velles choses”, explique Syl­vain.

On vous fait le topo du déroulé du fes­toche pour 2019 :

  • Ven­dre­di 14 juin : Grosse soirée d’ac­cueil des fes­ti­va­liers. Pen­dant qu’ils arrivent et s’in­stal­lent con­fort­able­ment au camp­ing, le son sera au ren­dez dès 18 heures avec notam­ment Mr. Mendel aux platines.
  • Same­di 15 juin : C’est LA journée full fes­ti­val de midi à 2 heures du mat’. Une seule journée certes, mais tou­jours avec deux scènes. Sur la Soul Stage, on retrou­vera un esprit dis­co funk que le Rum­bl a déjà testé à la Gare Saint-So. Sur la Mind Stage, on repart sur une ambiance plus ori­en­tée EBM et tech­no avec le sou­tien d’un col­lec­tif de Gand.
  • Dimanche 16 juin : What ? Un troisième jour ? Et oui, mais là ce sera pour se remet­tre de la veille tout tran­quille­ment. “On est par­tis sur une journée Open Air, gra­tu­ite et ouverte aux gens du coin comme aux fes­ti­va­liers, où il y aura un bar­bec’, un ter­rain de pétanque et de mölkky”, liste Syl­vain. Bref de quoi chiller comme il se doit en écoutant pas mal d’artistes venus de Lille pour s’oc­cu­per de vos oreilles.

Si ça vous tente , sachez que les places sont dis­pos sur la bil­let­terie en ligne. Toutes les infos sur Face­book.