L’Omnia va prendre des accents de cabaret à partir de mai

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Hier cinéma porno, avant-hier maison close, aujourd’hui brasserie… Et demain, restaurant cabaret. Le célèbre troquet au passé sulfureux de la rue Esquermoise continue de se transformer. Fraîchement racheté par un duo d’entrepreneurs, il va se transformer en resto-cabaret à compter du mois de mai.

Reprenons. Au 9, rue Esquermoise habite l’Omnia, une brasserie de 1500 m2, quatre étages et 400 couverts. Elle a ça de particulier qu’avant d’être un resto, le lieu abritait le dernier cinéma porno de France. Et avant ça, un cinéma… classique. Et encore avant ça, une maison close. Tous les Lillois se font un régal de raconter cette histoire aux amis qui viennent leur rendre visite. L’Omnia fait aujourd’hui partie de l’histoire populaire de la ville. Et l’établissement est en passe d’évoluer encore une fois.

Damien Lesaffre et Christophe Porquet, tous entrepreneurs nordistes, ont racheté la brasserie à ses propriétaires. Et ils ont des plans bien précis pour l’établissement, même si l’essentiel demeure : les quarante employés restent employés, le restaurant va toujours tourner et le bar servira encore à boire.

Dîners-spectacles et écran géant

Ce qui va changer, c’est l’ambiance. Christophe Porquet a travaillé dix ans pour Le Plus Grand Cabaret du Monde, puis il y a travaillé sur la programmation événementielle des Casinos Partouche. Autant vous dire qu’il connait un paquet d’artistes de cabaret. Qu’il entend faire venir à l’Omnia. Chanteurs, musiciens, comiques, magiciens… Les convives seront gâtés, le tout sans billetterie. Des dîners-spectacles seront également proposés.

Le changement de propriétaire va se faire en douceur : le restaurant ne fermera pas un seul jour, et le changement de décoration intérieure se fera petit à petit. On a cru comprendre qu’un écran géant serait installé au rez-de-chaussée pour les événements sportifs, et qu’une scène serait construite à l’étage, dans l’ancienne salle de cinéma.

Vous pourrez donc voir ces évolutions à compter du premier mai. On vous conseille de jeter un œil à la page Facebook du lieu ou à son site internet pour plus de détails.

Lire aussi
[Flashback] L’Omnia, son passé jouissif et son histoire sulfureuse