L’Omnia va prendre des accents de cabaret à partir de mai

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Hier ciné­ma por­no, avant-hier mai­son close, aujourd’­hui bras­se­rie… Et demain, res­tau­rant caba­ret. Le célèbre tro­quet au pas­sé sul­fu­reux de la rue Esquer­moise conti­nue de se trans­for­mer. Fraî­che­ment rache­té par un duo d’en­tre­pre­neurs, il va se trans­for­mer en res­to-caba­ret à comp­ter du mois de mai.

Repre­nons. Au 9, rue Esquer­moise habite l’Om­nia, une bras­se­rie de 1500 m², quatre étages et 400 cou­verts. Elle a ça de par­ti­cu­lier qu’a­vant d’être un res­to, le lieu abri­tait le der­nier ciné­ma por­no de France. Et avant ça, un ciné­ma… clas­sique. Et encore avant ça, une mai­son close. Tous les Lil­lois se font un régal de racon­ter cette his­toire aux amis qui viennent leur rendre visite. L’Om­nia fait aujourd’­hui par­tie de l’his­toire popu­laire de la ville. Et l’é­ta­blis­se­ment est en passe d’é­vo­luer encore une fois.

Damien Lesaffre et Chris­tophe Por­quet, tous entre­pre­neurs nor­distes, ont rache­té la bras­se­rie à ses pro­prié­taires. Et ils ont des plans bien pré­cis pour l’é­ta­blis­se­ment, même si l’es­sen­tiel demeure : les qua­rante employés res­tent employés, le res­tau­rant va tou­jours tour­ner et le bar ser­vi­ra encore à boire.

Dîners-spectacles et écran géant

Ce qui va chan­ger, c’est l’am­biance. Chris­tophe Por­quet a tra­vaillé dix ans pour Le Plus Grand Caba­ret du Monde, puis il y a tra­vaillé sur la pro­gram­ma­tion évé­ne­men­tielle des Casi­nos Par­touche. Autant vous dire qu’il connait un paquet d’ar­tistes de caba­ret. Qu’il entend faire venir à l’Om­nia. Chan­teurs, musi­ciens, comiques, magi­ciens… Les convives seront gâtés, le tout sans billet­te­rie. Des dîners-spec­tacles seront éga­le­ment pro­po­sés.

Le chan­ge­ment de pro­prié­taire va se faire en dou­ceur : le res­tau­rant ne fer­me­ra pas un seul jour, et le chan­ge­ment de déco­ra­tion inté­rieure se fera petit à petit. On a cru com­prendre qu’un écran géant serait ins­tal­lé au rez-de-chaus­sée pour les évé­ne­ments spor­tifs, et qu’une scène serait construite à l’é­tage, dans l’an­cienne salle de ciné­ma.

Vous pour­rez donc voir ces évo­lu­tions à comp­ter du pre­mier mai. On vous conseille de jeter un œil à la page Face­book du lieu ou à son site inter­net pour plus de détails.

Lire aus­si
[Fla­sh­back] L’Omnia, son pas­sé jouis­sif et son his­toire sul­fu­reuse