Je m’occupe du dessert, le chouette atelier pâtisserie à domicile

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

On va vous par­ler de cours à domi­cile, ici. Mais avec des mots sen­suels tels que Paris-Brest, meringue, bon­bons au cho­co­lat, mer­veilleux, frai­sier ou encore tro­pé­zienne. Emma­nuelle Cou­sin a déci­dé à pas 30 ans de tout lâcher pour deve­nir pâtis­sière. C’est avec elle que vous allez pâtis­ser.

Dis­cu­ter avec Emma­nuelle de son métier et de ses cours a domi­cile nous a don­né faim. Il faut dire que ce qu’elle fait est beau et poé­tique. “J’é­tais dans le mar­ke­ting évé­ne­men­tiel, et j’ai tout arrê­té pour deve­nir pâtis­sière”, démarre-t-elle. Depuis l’an­née der­nière, elle jongle entre une acti­vi­té de pro­duc­tion de déli­cieu­se­ries à la com­mande, les cours à domi­ciles et les cours à la Bou­tique à Pâtis­ser, rue Pierre-Mau­roy, à Lille.

Lors­qu’elle va chez les gens (dans toute la métro­pole lil­loise), elle arrive avec tout le néces­saire pour se mettre en cui­sine sim­ple­ment. “J’a­mène les ingré­dients, les tabliers, et les usten­siles si les gens me le demandent. Mais l’i­dée, c’est de faire avec le maté­riel qu’ils ont pour qu’ils puissent le refaire ensuite tous seuls.

Et elle adapte le cours par­ti­cu­lier aux demandes. “Je peux pro­po­ser une recette, mais les gens savent géné­ra­le­ment ce qu’ils veulent. J’ai beau­coup de demandes pour les grands clas­siques comme les Paris-Brest ou les Saint-Hono­ré.” Les vien­noi­se­ries et le cho­co­lat ont aus­si leur petit suc­cès.

Et si vous pré­fé­rez vous payer un ate­lier avec Emma­nuelle à la Bou­tique à Pâtis­ser, sachez qu’elle orga­nise un cours légè­re­ment par­ti­cu­lier le 3 mai. “On va faire un ate­lier accord cho­co­lat, bière et vin. On tra­vaille­ra le cho­co­lat, et une som­me­lière, Camille, sera là pour nous pro­po­ser des accords avec ce qu’on cui­sine.” Comp­tez sur trois verres de dégus­ta­tion qui accom­pa­gne­ront une ganache cho­co­lat, une mousse au cho­co­lat au lait et un cré­meux au cho­co­lat blanc. Sacrée soi­rée.

Si vous vou­lez vous offrir un cours par­ti­cu­lier avec Emma­nuelle, comp­tez 60 euros par per­sonne pour trois heures. Vous pou­vez aus­si réser­ver l’un de ses ate­liers à la Bou­tique à Pâtis­ser. Emma­nuelle a une page Face­book, un compte Ins­ta et un site inter­net, c’est dingue comme c’est pra­tique.