La distillerie Claeyssens va être reprise par la brasserie Saint-Germain

Dans Bière, Ch'est bieau, Lille
Scroll par là

C’était un petit peu alarmant : la distillerie Claeyssens, à Wambrechies, bien connue pour son genièvre, annonçait sa mise en vente le mois dernier. Et tout le monde se demandait si l’un des derniers producteurs de genièvre de la région disparaîtrait aussi facilement. C’était sans compter sur les créateurs motivés de Page 24.

La vie tient à peu de choses, parfois : les propriétaires belges de la distillerie historique de Wambrechies prennent leur retraite, et c’est tout un pan du patrimoine régional qui est mis en danger. C’était en tout cas le risque, avant que le promoteur Sofim rachète ce site qui fleure bon le whisky et le genièvre. Tenez, on y avait fait un tour l’année dernière :

Les anciens propriétaires avaient tout de même précisé qu’ils ne vendraient pas à une société qui ne respecterait pas le patrimoine et qui ne poursuivrait pas l’activité de distillerie. Mais c’est comme toujours : il y a manière et manière de faire les choses.

Avec les propriétaires de la brasserie Saint-Germain, qui brasse la fameuse Page 24, on a de quoi être un peu rassurés. Parce que Saint-Germain défend avec véhémence et passion le savoir-faire régional et utilise des matériaux au maximum locaux pour faire sa bière. Et ensuite parce que la brasserie s’est mise, il y a quelques années, à faire son propre whisky. Donc le principe de distillation des alcools, ça va, ses proprios connaissent.

Pour le reste, le site va être réaménagé pour accueillir du public, avec une dimension toute muséographique (c’est mérité, la distillerie, c’est 200 ans d’histoire, tout de même). Il y aura aussi des logements, un estaminet sur deux étages, et un espace de coworking. Histoire de faire en sorte que le lieu reparte sur un troisième centenaire en toute décontraction. La transition va se faire d’ici 2020.

Pour voir à quoi ressemble la distillerie Claeyssens, on vous conseille d’aller faire un tour sur son site internet.