Les Bulky Games, course d’obstacles gonflables, passent par Lille en juillet

Dans Lille, Sueur

Photo © Bulky Games

Scroll par là

Adeptes des Mud Days et autres Frap­padingues ? Les Bulky games devraient vous plaire. Sur cinq kilo­mètres, vous essayez de garder l’équili­bre sur une dizaine de struc­tures gon­flables. Le con­cept, d’o­rig­ine belge, débar­que à Lille début juil­let. Ça sent la grosse rigo­lade à plein nez.

Cer­taines struc­tures sont motorisées, d’autres con­ti­en­nent de l’eau. L’une d’en­tre elle fait treize mètres de haut et 34 mètres de long. Il y a des “Frenchs fries”, des gros boudins à tra­vers­er, ou des boules qui se bal­an­cent dans l’u­nique but de vous faire tomber. Tout ça n’est que mar­rade et déconne.

Les Bulky Games débar­quent donc en France après avoir fort bien marché en Bel­gique en 2018. Et bien sûr, une date, sur la ving­taine en France, est prévue à Lille. Au Sta­di­um-Nord de Vil­leneuve-d’Ascq, pour être par­faite­ment pré­cis. “C’est vrai­ment une cours­es acces­si­ble à tout le monde, assure Claire Ver­riele, mem­bre de l’or­gan­i­sa­tion des Bulky Games. C’est moins dur qu’un Mud day. L’idée, c’est que même les non sportifs peu­vent par­ticiper.” N’allez donc pas ten­ter de péter les scores de la dis­ci­pline. “Il n’y a pas de chronomètre, pas de classe­ment. Et à la fin, tout le monde a une médaille.

Pho­to © Bulky Games

Le cli­mat est donc plus que déten­du.Les gens peu­vent refaire la course s’ils le veu­lent. Il y en a qui refont plusieurs fois la même struc­ture, en essayant de faire tomber leurs amis, en prenant leur temps.” Pas de chrono, donc, mais du bon temps en bonne com­pag­nie, dans un con­texte mar­rant.

Si l’idée vous branche, vous pou­vez vous pré-inscrire. Les véri­ta­bles inscrip­tions démar­rent ce 29 avril, et les 500 pre­miers payeront 30 euros leur tick­et. Plus on se rap­proche de l’événe­ment, plus le prix se rap­prochera de 60 euros.

On vous laisse une page Face­book et un site inter­net.