Des étudiantes organisent un cours de self-défense gratuit ce samedi à Cité Scientifique

Dans Dans la rue, Lille, Sueur

@Harcel'Ilis

Scroll par là

Sept étudiantes lilloises ont décidé de bosser sur le harcèlement de rue dans le cadre de leurs études. Ça passe par la sensibilisation, le débat mais aussi l’action avec des cours d’initiation au self défense. Rendez-vous samedi après-midi à la Halle Gremeaux pour apprendre les bases avec un prof de krav-maga.

Tout part d’un projet d’école. A la faculté d’ingénierie et management de la santé (ILIS), située à Loos, on demande aux première année de monter un projet philanthropique en groupe. Le choix est assez libre et Maëva, Ségolène, Charlène, Albane, Inès, Héloïse et Marion ont cherché un sujet qui leur parle à toutes. Et, malheureusement, le harcèlement de rue ou dans les transports en commun, les sept jeunes étudiantes, l’ont toutes déjà vécu.

L’équipe de Harcel’Ilis au complet ©Harcel’Ilis

Ça nous touche directement et, finalement, ça parle aussi à tout le monde : qu’on soit jeune ou pas, qu’on soit une femme ou un homme“, explique Marion. Voilà comment Harcel’Ilis est né. Mais les étudiantes ne veulent pas que leur projet restent dans l’abstrait : elles veulent être dans l’action. Elles ont donc lancé une foule d’opérations pour récolter des fonds pour mettre en place des activités tout en tournant des vidéos dans la ville pour sensibiliser le plus grand nombre.

Avec leur petite cagnotte, les filles ne se sont pas acheté des tasers ou des kits anti-harcèlement : elles ont loué une salle à Neuville-en-Ferrain et demandé à un prof de ju-jitsu de venir initier ceux et celles qui le veulent au self-défense. Oui, on a bien écrit “ceux et celles” : “Tous les cours étaient mixtes, il n’y avait aucune raison pour que ça ne le soit pas“, argue tout simplement Marion. On avait d’ailleurs des gens qui venaient en couple“. Les cours, toujours gratuits, ont accueilli à chaque fois une trentaines de participant.e.s, hommes et femmes, de 14 à plus de 50 ans.

Pour parachever leur projet, les sept étudiantes se sont rapprochées de Lille et squattent ce samedi la Halle Gremeaux du campus Cité Scientifique pour organiser une dernière initiation au self-défense. Cette fois-ci, elle sera assurée par Gilles Grosjean, professeur de krav-maga. Pour le reste, on repart sur une activité gratuite et ouverte à tous avec comme seul impératif de se pointer à 14 heures à la salle avec une tenue de sport et les baskets qui vont avec (si les deux ne sont pas coordonnées, ce n’est pas grave, vraiment).

Après le cours, les filles de Harcel’Ilis vous feront un petit topo de leur projet tout en animant un débat sur le harcèlement dans les lieux publics. “On veut également mettre en place une fresque où chacun et chacune pourra venir déposer un témoignage à la manière des sites comme Paye ta blouse ou Paye ta fac par exemple“, ajoute Marion.

L’après-midi se terminera par un petit goûter bien mérité tous ensemble. Parce que, clairement, ne nous le cachons pas, combattre le harcèlement dans les lieux publics, ça demande pas mal d’énergie.

Vous vous demandez où on s’inscrit ? Nul part en vérité puisque le nombre de places n’est pas limité. Il suffit de prendre le métro jusqu’à Cité Scientifique avec son sac de sport samedi 4 mai, de traverser le campus pour atteindre la Halle Gremeaux (juste ici) pour 14 heures et de s’initier avec les autres participant.e.s. Si vous avez d’autres questions, direction la page Facebook de Harcel’Ilis.