L’artisan Craft et ses burgers amiénois arrivent à Lille en juin

Dans Food Porn, Lille

©Craft

Scroll par là

Lille est-elle en course pour devenir la cap­i­tale des burg­ers ? On ne veut pas s’a­vancer mais il est clair que la cap­i­tale des Flan­dres attire les ama­teurs et les con­fec­tion­neurs de bons pains ronds bien gar­nis. En juin, la rue de Paris Pierre-Mau­roy en accueille un nou­veau qui vient tout droit d’Amiens : Craft.

On est tou­jours heureux de voir débar­quer des cousins à la mai­son. Après avoir ouvert deux restos à Amiens en moins de cinq ans, Armand Fau­quet avait envie d’aller explor­er le reste des Hauts-de-France avec son con­cept gour­mand sous le bras. “Lille, c’é­tait logique de venir voir ce qu’on pou­vait y faire, explique le Picard. Après, on n’a rien inven­té : on fait sim­ple­ment de bons burg­ers arti­sanaux avec un peu de bio, un max­i­mum de pro­duits locaux et 100% de pro­duits frais”.

Chez Craft, il n’y a pas de chichi : on mange son burg­er home-made avec les doigts, dans un décor sim­ple mais chaleureux. Mais atten­tion à ne pas con­fon­dre “sim­ple” avec “sim­pliste”. “On mise avant tout sur la qual­ité avec des burg­ers qu’on con­naît tous mais aus­si des créa­tions inédites qui changent au fil des mois, explique Armand. On a aus­si des burg­ers végé’ et des salades ou des tartares pour que tout le monde puisse venir avec des amis et la famille, et y trou­ver son bon­heur gus­ta­tif”.

Faire plaisir aux papilles, ras­surez-vous, chez les Fau­quet, oncon­naît : Armand est fils de restau­ra­teurs de la cam­pagne amiénoise. “Je suis tombé dedans quand j’é­tais petit, comme on dit. Mais au départ, comme tout enfant qui voit ses par­ents trimer dans la restau­ra­tion, sans vacances, sans week-end, je me suis dit :‘Jamais de ma vie je serai restau­ra­teur’ ”.

Armand est donc devenu… pho­tographe de mode à Paris. Il a shooté pen­dant 15 ans, jusqu’à finale­ment en avoir assez. Et comme il n’y a que les imbé­ciles qui ne changent pas d’avis, l’Amiénois est revenu sur ses paroles de jeunesse et, surtout, à Amiens. C’est là qu’est né Craft il y a main­tenant cinq ans.

Après ses deux pre­miers restos, Armand arrive donc avec son équipe et ses burg­ers, non pas à Paris, mais à Lille, “chez les cousins des Hauts-de-France”. Les travaux vont bon train dans son nou­veau local situé tout très de l’Opéra et de la Grand-Place et devraient être achevés à la mi-juin.

Craft se sera donc au 20 Pierre-Mau­roy et on pour­ra manger sur place (60 cou­verts), pren­dre à emporter ou à livr­er à domi­cile. Et il y a une page Face­book pour se met­tre en appétit.