Le Beer Potes Festival, c’est ce weekend à Arras

Dans Bière, Festival
Scroll par là

Ce wee­kend, le Beer Potes Fes­ti­val, pre­mier du nom, va se tenir à Arras. Pen­dant deux jours, vous goû­te­rez les belles bières de France sur l’une des prin­ci­pales places de la ville tout en écou­tant des concerts ou en assis­tant à des confé­rences.

Dans le coin, il y a, deux fois par an, le fes­ti­val Bière à Lille. Le Pas-de-Calais a le sien, désor­mais. Les 18 et 19 mai pro­chains, le Beer Potes Fes­ti­val va vous faire une pro­po­si­tion qui ne se refuse pas : trente-six bras­seurs, des confé­rences, des ate­liers mets et bière, des concerts et de la dégus­ta­tion de beaux pro­duits faits avec amour. Ça vaut lar­ge­ment les 40 minutes de Bla­bla Car, non ?

Der­rière l’or­ga­ni­sa­tion de ce fes­ti­val qui inté­resse plus de 10 000 gour­mands sur Face­book se cache Adrien Havart, un pas­sion­né de bière qui n’en est pas à son pre­mier coup d’es­sai. “On avait déjà fait le fes­ti­val Dégus’­ta bière à Vimy l’an­née der­nière”, raconte-t-il. Dans la ville où il vit, il avait convain­cu des bras­seurs de venir faire salon, et les visi­teurs étaient venus nom­breux.

Cette année, il entre dans la cour des grands en orga­ni­sant un fes­ti­val sur l’une des places prin­ci­pales d’Ar­ras, la place d’Ips­wich. “C’est la mai­rie qui nous a pro­po­sé ce lieu. Mais si on sent que l’é­vé­ne­ment prend de l’am­pleur, on bou­ge­ra peut-être.” La place en ques­tion peut accueillir 1 500 per­sonnes en même temps, il y a un peu de marge, même si Beer Potes en attend 6 000 sur tout le wee­kend.

Concerts et dégustation

Sinon, vous aurez donc droit à trente-six bras­seurs fran­çais, venus de 16 dépar­te­ments dif­fé­rents et de deux pays étran­gers. “On aura des bras­seurs de Hol­lande et du Cana­da.” Vous entre­rez dans le fes­ti­val avec après avoir payé 9 euros pour un verre et quatre tickets de dégus­ta­tion. Et vous pour­rez aus­si pro­fi­ter des concerts du soir, et vous reca­ver en tickets de dégus­ta­tion (à 1,5 euros) tout au long du week-end, dans la limite du rai­son­nable. N’al­lez pas croire que le lieu vous pous­se­ra à vous mur­ger en toute décon­trac­tion, les cin­quante béné­voles veille­ront au grain (d’orge).

Vous pou­vez suivre l’ac­tu des Beer Potes sur leur page Face­book, bien sûr.