Le Singe Savant prend le contrôle du Mother le temps d’une soirée

Dans Bière, Lille, Night Night
Scroll par là

Si vous n’avez rien de prévu ce mardi soir, c’est peut-être le moment d’envisager d’aller au Mother. La brasserie du Singe Savant y organise un belle fête avant de fermer ses portes aux public pendant quatre gros mois. Le temps qu’il faut pour déménager dans plus grand… et ouvrir un bar.

Le Singe Savant, c’est une brasserie qui, avec ses bières artisanales et pour beaucoup expérimentales, marche tellement bien, que ses locaux, du côté de Porte de Douai, ne suffisent plus du tout. “Il doit rester 6m2 de libre“, plaisante Pierre, l’un des trois singes. Il faut dire que lui, Guillaume et Valentin ont du talent lorsqu’il s’agit de brasser des bières qui sortent de l’ordinaire. Les commandent affluent depuis un bon bout de temps, mais les cuves ne peuvent pas tourner plus que de raison. Un déménagement était donc dans les tuyaux. “Ca fait huit ou neuf mois qu’on travaille là-dessus, et maintenant, on est prêts, on sait exactement où on va.” Rue d’Arras, pour tout vous dire.

Trois fois plus de bière

On déménage la brasserie dans 330m2, poursuit Pierre. Et on va aussi ouvrir un bar, 20 mètres plus loin.” A deux pas du Flow et de la Maison Folies Moulins, les singes ont trouvé un emplacement plutôt canon pour s’agrandir, et produire trois fois plus qu’aujourd’hui. Mais pour que tout se passe comme sur des roulettes et que la nouvelle brasserie soit opérationnelle d’ici le mois de septembre, les singes se voient contraints de fermer boutique pendant un temps. On fait une grande partie des travaux nous-mêmes, justifie Pierre. Et on n’arrête pas de brasser pour autant. Les prochains mois, ils auront donc autant les mains dans le malt bio que dans le plâtre et l’enduit.

On va se mettre en mode sous-marin dans les prochains mois. Et on voulait faire un dernier gros événement avant de disparaître. Ce mardi soir, vous pourrez donc profiter d’un “total tap take over” du Mother par le Singe Savant. “On aura donc sept bières pressions, dont des fûts un peu pirates, comme la bière pomme de terre et romarin qu’on a fait avec Florent Ladeyn, ou une bière à la chicorée et au raisin.

Vous pourrez aussi rencontrer des artistes et acheter leurs créations, vous faire tatouer un singe sur le bras (ou ailleurs), goûter un burger au beurre de cacahuète, ou encore découvrir la marque de sportswear créée par le Singe Savant. “On voulait des fringues de qualité et éco-responsables, raconte Pierre. Et on présentera les tee-shirts et hoodies de notre marque MnkyCrew.” Tout un programme, hein ?

Sinon, d’ici quelques semaines, la brasserie va lancer une opération de crowdfounding pour financer le projet. On vous tient au courant dès qu’on en sait plus.

Rendez-vous dès 18 heures au Mother, boulevard Lebas, pour dire au revoir aux Singes et passer un chouette moment entouré de gens bien. L’entrée est gratuite, bien sûr.