Cinq bonnes raisons de s’installer à La Madeleine

Dans Article Sponsorisé, Lille, Un toit sur la tête
Scroll par là

Arti­cle spon­sorisé @Century21Apolite

Quand on vit à Lille, on peut avoir ten­dance à oubli­er que des villes lim­itro­phes bor­dent la ville à une dis­tance tout à fait raisonnable de tout restau­rant, bar, ou com­merce sig­ni­fi­catif. Gros par­ti pris assumé pour La Madeleine, qui a l’im­mense avan­tage de longer le Vieux-Lille et Euralille. 

Du coup, on a eu envie de vous faire une liste des bonnes raisons d’en­vis­ager La Madeleine comme lieu d’habi­ta­tion prin­ci­pale. Et vous appren­drez même quelques trucs au pas­sage. 

A dix minutes de Lille 

C’est très sim­ple, en fait : en deux arrêts de tram depuis Lille-Flan­dres, vous y êtes. La ligne 2 du métro y passe aus­si. Et si vous aimez marcher, on vous laisse voir sur cette carte à quel point il est sim­ple de se retrou­ver dans le Vieux-Lille ou à Euralille sans même le remar­quer : 

Plutôt pas mal desservie 

Vu que les deux trams qui vont respec­tive­ment à Tour­co­ing et Roubaix passent dans le coin, tout comme la ligne 2 du métro, on a envie de dire que vous êtes pas trop mal lotis quand vous habitez La Madeleine. Sans décon­ner, en tram, vous rejoignez Botanique ou Romarin en deux ou trois min­utes. C’est beau. 

Une vraie ville avec tout ce qu’il faut 

C’est à dire que vous avez un marché, une chou­ette médiathèque, un con­ser­va­toire de musique, une salle de tir (ouep), un pôle raque­tte (un lieu dédié à tous les sports de raque­tte, si ce n’était pas clair), le tout con­cen­tré dans une ville pas trop grande, vu qu’elle fait dans les 22 000 habi­tants. 

La ville sans parcmètre

Ça peut paraître idiot, vu comme ça, mais ça fait tou­jours plaisir : La Madeleine ne fac­ture pas les places de sta­tion­nement. Vous vous garez où vous voulez, et vous ne raquez rien. Cer­tains secteurs sont en zone bleue, donc le sta­tion­nement est lim­ité en temps, mais il suf­fit de met­tre votre petit disque, et tout va bien. 

Du beau logement

Vous kif­fez l’ancien ? Allez du côté de la vieille Madeleine, autour de la rue de la République. Vous y trou­verez de l’haussmannien plutôt canon, avec un petit côté nordiste pas piqué des han­netons. Vous préférez le neuf ? La nou­velle Madeleine devrait vous aller mieux. Des pro­grammes neufs ont émergé, des immeubles ont été rénovés. Vous avez le choix, quoi. 

Et si ça vous intéresse d’aller plus loin, on vous con­seille de join­dre agence Cen­tu­ry 21 Apo­lite, qui se fera un plaisir de vous don­ner d’autres bonnes raisons de vivre à La Madeleine. 

Arti­cle spon­sorisé @Century21Apolite