Pokawa ouvre un barakawa dans le centre-ville dès cet été

Dans Food Porn, Lille

©Pokawa

Scroll par là

Vous restez à Lille cet été ? Un nou­veau spot qui sent bon le surf et Hawaï doit ouvrir ses portes fin juin pour vous don­ner votre dose d’ex­o­tisme (pré­con­isée pour l’été). Et aus­si votre dose de calo­ries saines parce qu’il faut bien se nour­rir.

Les pokébowls, c’est bon, on com­mence à bien con­naître à Lille. Un nou­veau resto qui leur con­sacre toute sa créa­tiv­ité va ouvrir à deux pas de la Grand-Place dès cet été. Son nom : Pokawa, un mélange tout sim­ple de Poké et d’Hawaï, le lieu où les deux jeunes fon­da­teurs ont puisé leur con­cept et leur déco.

La petite histoire

Samuel et Maxime sont potes et colocs depuis une paire d’an­nées. Ils se sont con­nus sur les bancs de la fac où ils étu­di­ent le com­merce. A côté, ils sont tous les deux livreurs pour Deliv­eroo et UberEats “pour pay­er nos études et voy­ager”, explique Sam. Fin 2016, ils ont assez pour se faire un bon gros voy­age.

C’est en arrivant à Hawaï qu’on a décou­vert les Poké pour la pre­mière fois, racon­te Sam. On trou­vait ça bon, sim­ple, healthy et exo­tique. Quand on est ren­tré, on avait notre mas­ter à ter­min­er mais on s’est dit que ça pour­rait être pas mal d’im­porter le con­cept chez nous”. Voilà com­ment Pokawa a démar­ré en 2017. Les deux colocs ont lancé leur busi­ness depuis la cui­sine de leur coloc parisi­enne. “On pre­nait les com­man­des via Ins­ta et on allait nous même livr­er les pre­miers clients”.

Et puis au bout d’un mois, ils ont un pre­mier arti­cle dans la presse et là, tout s’en­chaîne à la vitesse de l’é­clair. De leur cui­sine, ils sont passés à un pre­mier resto à Paris, puis un deux­ième, et encore un autre… C’est sim­ple, en un an, Sam et Maxime ont ouvert pas moins de cinq restos Pokawa. Paris devenant un brin petit, ils ont essaimé le con­cept dans d’autres grandes villes de France et débar­quent logique­ment à Lille.

Côté papilles, on est donc sur du poké col­oré et healthy avec un max de pro­duits bio. “On essaye aus­si au max­i­mum de nouer des liens avec des pro­duc­teurs du secteur où on s’in­stalle, note Sam. On crée aus­si un poké sig­na­ture pour la ville et on varie les recettes selon les envies et les saisons”.

Il y a du sucré-salé, du pois­son mar­iné et des légumes, du végé comme du poulet. Sans oubli­er la soupe hawaïenne pour démar­rer et des desserts faits-maisons pour entamer la diges­tion. Tout en légèreté bien évidem­ment. Rien n’est pire que de surfer sur la Deûle le ven­tre lourd.

Le Pokawa lil­lois a élu domi­cile au 5 rue Nationale, juste à côté de la Grand-Place. On pour­ra manger sur place dans une ambiance hawaïenne au pos­si­ble ou pren­dre à emporter. Et si vous êtes à la recherche d’un taf, Pokawa recrute. Un petit mail à recrutement@pokawa.com pour en savoir plus sur leurs offres peut aider.