Les Kolocs’ solidaires cherchent de nouveaux locataires

Dans Ch'est bieau, Lille, Un toit sur la tête

©AFEV

Scroll par là

Les Kolocs’ à pro­jets soli­daires (A.K.A les Kaps), c’est un bon plan loge­ment qui vous per­met d’ha­bi­ter en coloc’ pour un loyer modé­ré tout en vous inves­tis­sant dans la vie de votre quar­tier. Et en ce moment, elles cherchent de nou­veaux loca­taires.

Un projet solidaire

On vous en a déjà par­lé l’é­té der­nier : les Kaps, c’est le moyen pour des étu­diants ou des per­sonnes en for­ma­tion de trou­ver un loge­ment en colo­ca­tion pas trop cher (de 150 à 300 euros) dans les quar­tiers de Mou­lins, Fives, Fau­bourg de Béthune, Wazemmes et Bois Blancs.

En paral­lèle, ils s’en­gagent à créer et à orga­ni­ser des pro­jets soli­daires dans leur quar­tier, 2 à 5 heures par semaine : “Les Kap­seurs accom­pagnent des jeunes à leur domi­cile et, si pos­sible, dans leur épa­nouis­se­ment per­son­nel, explique Claire Hel­ly, coor­di­na­trice KAPS. Les pro­jets soli­daires peuvent aus­si prendre la forme d’ac­tions col­lec­tives comme des ren­contres entre voi­sins ou des ate­liers.”

L’ob­jec­tif, créer du lien dans des quar­tiers popu­laires et “favo­ri­ser une nou­velle forme d’ha­bi­tat soli­daire en lut­tant contre les inéga­li­tés”, ajoute Claire.

Kapseurs needed

Si l’a­ven­ture vous tente, ça tombe bien, les ins­crip­tions sont ouvertes (et il n’y a pas de date butoir). “Pour l’ins­tant, il y 43 Kas­peurs actifs sur la métro­pole, l’ob­jec­tif c’est d’ar­ri­ver à 75″, note Claire.

Pour vous ins­crire vous devez :

  • avoir entre 18 et 30 ans
  • être étu­diant ou en for­ma­tion
  • être en mesure de vous enga­ger 2 à 5 heures par semaine

Si tout roule de votre côté vous pou­vez rem­plir ce for­mu­laire sans oublier de sélec­tion­ner Lille. Pour les deux pro­chaines réunions d’in­for­ma­tions, ça se passe les 5 et 12 juin à 17 h 30 au local de l’A­FEV (L’Association de la Fon­da­tion Étu­diante pour la Ville) qui porte le pro­jet.