Tout ce qu’il faut savoir sur la LGBTI+ Pride de samedi

Dans Dans la rue, Lille

Archives La Voix du Nord ©Patrick James

Scroll par là

Qu’il fasse beau ou pas, sor­tez vos plus belles lunettes de soleil same­di car vous allez en prendre plein les yeux. La 24e marche des fier­tés lil­loise sera dans la rue le 1er juin pour mili­ter pour tou­jours plus de tolé­rance et de liber­té. Le tout dans un esprit fes­tif qui dure­ra tout le week-end.

La marche

Le pre­mier week-end de juin est désor­mais syno­nyme de Pride à Lille. Celle de cette année aura une aura toute par­ti­cu­lière puis­qu’elle com­mé­mo­re­ra les 50 ans des émeutes de Sto­ne­wall.

Ils étaient plus de 10 000 à défi­ler l’an­née der­nière selon les orga­ni­sa­teurs avec leurs pan­cartes, leurs chars et leurs sou­rires. Oui, on peut mili­ter en sou­riant. “Cet aspect mili­tant, c’est le cœur de la marche bien évi­dem­ment, rap­pelle Franck Dan­vers, pré­sident de Fier­tés Lille Pride. On est décla­ré à la pré­fec­ture, on a des reven­di­ca­tions et alertes à lan­cer, des asso­cia­tions et des syn­di­cats qui marchent… ce qui ne nous empêche pas de faire la fête en même temps”.

Le départ est annon­cé pour 14h30 rue Inker­mann (métro Répu­blique) mais on vous conseille plus que vive­ment de vous y poin­ter avant 13h30. Pour ce qui est du par­cours, il pas­se­ra par les rues de Val­my, l’a­ve­nue Ken­ne­dy, avant de reve­nir vers le centre par les rues Pierre-Mau­roy, Moli­nel, et Tour­nai jus­qu’à la gare Lille-Flandres avant de rejoindre la Grand-Place et reprendre la rue Natio jus­qu’à Sol­fé.

Le village associatif

Vous pou­vez même arri­ver à Répu­blique dès midi. C’est là que se trouve le vil­lage asso­cia­tif où 27 asso­cia­tions LGBTI+ et autres se seront ins­tal­lées. Il y aura aus­si des com­mer­çants, de quoi man­ger, boire un godet, s’am­bian­cer avec des artistes et… se pim­per comme il se doit pour être dans dans le mood de la parade de l’a­prem.

Party is everywhere

Lille vivra en mode arc-en-ciel tout le week-end, en réa­li­té. Une mul­ti­tude de soi­rées sont orga­ni­sées dans la ville. On vous détaille juste les offi­cielles ici mais sachez que la liste est encore longue (cou­cou le Liquium et le Lok­ka­ria !) :

  • Le before au Pri­vi­lège. Direc­tion la rue Royale, ancien tri­angle d’or de la vie noc­turne LGBTI+ de Lille. Aujourd’­hui, il reste l’in­dé­bou­lon­nable Pri­vi­lège qui accueille le before de la Pride dès ven­dre­di soir à par­tir de 18 heures. Aux pla­tines : Mao sur un son elec­tro dis­co et Greg Mode­na plu­tôt bran­ché elec­tro pop. Les portes du 2 rue Royale ne fer­me­ront pas avant 4 heures du mat’.
  • L’a­pé­ro au Bayard. Nor­ma­le­ment, la marche devrait prendre fin vers 17 heures same­di et vous serez en plein dans le sec­teur Mas­sé­na-Sol­fé. C’est à ce moment là qu’il fau­dra aller faire cou­cou aux gens du Bayard qui feront déjà apé­ro au 123 de la rue Natio­nale.
  • La ter­rasse du Red Light. Sur le che­min du retour, faites une grosse halte au Nou­veau Siècle où se trouve le Red Light Dis­trict et sa ter­rasse. Il devrait y avoir une bonne grosse ambiance musi­cale et fes­tive jusque tard dans la nuit.
  • La soi­rée au Hap­py. Pas­ser de la ter­rasse du Red Light au Hap­py Club se compte en quelques dizaines de mètres. C’est plu­tôt fort pra­tique puisque c’est dans le second que la soi­rée offi­cielle de la Pride se tien­dra. Comp­tez 10€ (avec conso) pour y entrer et pro­fi­ter du show  de deux DJ , à savoir DJ Mor­gan Klein (cir­cuit tri­bal house) et le résident des lieux, DJ Krees Waves.
  • L’af­ter au Pri­vi­lège. Il faut bien bou­cler la boucle de ce week-end et c’est logi­que­ment au Pri­vi­lège que le ren­dez-vous final est don­né dimanche soir. La bar a pré­vu des tonnes de bon­bons pour reprendre des forces rapi­de­ment. Et pour ne pas prendre comme excuse du “je suis trop vieux pour faire la fête un dimanche”, le thème de la soi­rée est rétro­grade et vous fera faire un bond dans le temps, à la frin­guante époque des années 90.

Pour ceux qui vou­draient faire un mix Eldo­ra­do-Pride, il fau­dra aller faire un tour du côté de Chez Pau­lette, rue des bou­chers, same­di soir. C’est là que le maga­zine Nor­dik orga­nise une soi­rée “Fier.e.s Mexi­co Fla­vor”. Il suf­fit de cli­quer pour avoir plein d’autres infos sur cette fies­ta qui célé­bre­ra ” les blacks, blancs, beurs, gays, bi, trans, les­biennes et straights friend­lys” sous un doux air de Mexi­co.

Et vu la météo du week-end, la tem­pé­ra­ture devrait aider à se mettre dans l’am­biance.