Tout ce qu’il faut savoir sur la LGBTI+ Pride de samedi

Dans Dans la rue, Lille

Archives La Voix du Nord ©Patrick James

Scroll par là

Qu’il fasse beau ou pas, sortez vos plus belles lunettes de soleil samedi car vous allez en prendre plein les yeux. La 24e marche des fiertés lilloise sera dans la rue le 1er juin pour militer pour toujours plus de tolérance et de liberté. Le tout dans un esprit festif qui durera tout le week-end.

La marche

Le premier week-end de juin est désormais synonyme de Pride à Lille. Celle de cette année aura une aura toute particulière puisqu’elle commémorera les 50 ans des émeutes de Stonewall.

Ils étaient plus de 10 000 à défiler l’année dernière selon les organisateurs avec leurs pancartes, leurs chars et leurs sourires. Oui, on peut militer en souriant. “Cet aspect militant, c’est le cœur de la marche bien évidemment, rappelle Franck Danvers, président de Fiertés Lille Pride. On est déclaré à la préfecture, on a des revendications et alertes à lancer, des associations et des syndicats qui marchent… ce qui ne nous empêche pas de faire la fête en même temps“.

Le départ est annoncé pour 14h30 rue Inkermann (métro République) mais on vous conseille plus que vivement de vous y pointer avant 13h30. Pour ce qui est du parcours, il passera par les rues de Valmy, l’avenue Kennedy, avant de revenir vers le centre par les rues Pierre-Mauroy, Molinel, et Tournai jusqu’à la gare Lille-Flandres avant de rejoindre la Grand-Place et reprendre la rue Natio jusqu’à Solfé.

Le village associatif

Vous pouvez même arriver à République dès midi. C’est là que se trouve le village associatif où 27 associations LGBTI+ et autres se seront installées. Il y aura aussi des commerçants, de quoi manger, boire un godet, s’ambiancer avec des artistes et… se pimper comme il se doit pour être dans dans le mood de la parade de l’aprem.

Party is everywhere

Lille vivra en mode arc-en-ciel tout le week-end, en réalité. Une multitude de soirées sont organisées dans la ville. On vous détaille juste les officielles ici mais sachez que la liste est encore longue (coucou le Liquium et le Lokkaria !) :

  • Le before au Privilège. Direction la rue Royale, ancien triangle d’or de la vie nocturne LGBTI+ de Lille. Aujourd’hui, il reste l’indéboulonnable Privilège qui accueille le before de la Pride dès vendredi soir à partir de 18 heures. Aux platines : Mao sur un son electro disco et Greg Modena plutôt branché electro pop. Les portes du 2 rue Royale ne fermeront pas avant 4 heures du mat’.
  • L’apéro au Bayard. Normalement, la marche devrait prendre fin vers 17 heures samedi et vous serez en plein dans le secteur Masséna-Solfé. C’est à ce moment là qu’il faudra aller faire coucou aux gens du Bayard qui feront déjà apéro au 123 de la rue Nationale.
  • La terrasse du Red Light. Sur le chemin du retour, faites une grosse halte au Nouveau Siècle où se trouve le Red Light District et sa terrasse. Il devrait y avoir une bonne grosse ambiance musicale et festive jusque tard dans la nuit.
  • La soirée au Happy. Passer de la terrasse du Red Light au Happy Club se compte en quelques dizaines de mètres. C’est plutôt fort pratique puisque c’est dans le second que la soirée officielle de la Pride se tiendra. Comptez 10€ (avec conso) pour y entrer et profiter du show  de deux DJ , à savoir DJ Morgan Klein (circuit tribal house) et le résident des lieux, DJ Krees Waves.
  • L’after au Privilège. Il faut bien boucler la boucle de ce week-end et c’est logiquement au Privilège que le rendez-vous final est donné dimanche soir. La bar a prévu des tonnes de bonbons pour reprendre des forces rapidement. Et pour ne pas prendre comme excuse du “je suis trop vieux pour faire la fête un dimanche”, le thème de la soirée est rétrograde et vous fera faire un bond dans le temps, à la fringuante époque des années 90.

Pour ceux qui voudraient faire un mix Eldorado-Pride, il faudra aller faire un tour du côté de Chez Paulette, rue des bouchers, samedi soir. C’est là que le magazine Nordik organise une soirée “Fier.e.s Mexico Flavor”. Il suffit de cliquer pour avoir plein d’autres infos sur cette fiesta qui célébrera ” les blacks, blancs, beurs, gays, bi, trans, lesbiennes et straights friendlys” sous un doux air de Mexico.

Et vu la météo du week-end, la température devrait aider à se mettre dans l’ambiance.