La Brasserie du Singe Savant a besoin des Lillois pour créer son “bar hybride”

Dans Bière, Lille
Scroll par là

Grosse révo­lu­tion chez les Singes Savants, bras­seurs fous ins­tal­lés à Mou­lins. Dans les mois qui vont venir, ils vont démé­na­ger leurs cuves dans plus grand et ouvrir un bar. Pour cette der­nière par­tie, ils lancent un petit crowd­foun­ding, avec de la contre­par­tie allé­chante.

On se la refait rapi­dos : la Bras­se­rie du Singe Savant, c’est un chouette lieu à Mou­lins, ouvert à tous un peu tout le temps, d’où sortent des bières de belle fac­ture faites avec amour par Valen­tin, Pierre et Guillaume. Ce qu’ils aiment, ces singes, c’est le pré­fixe “co”. Le lieu dans lequel ils brassent s’ap­pelle la Co-Fabrik. Ils ont un pro­gramme de co-bre­wing. Ils ont même un chat qui s’ap­pelle Co-Chat. Et tout cet esprit col­la­bo­ra­tif fonc­tionne vrai­ment très bien. Et les bières qui en sortent sont bonnes, acces­soi­re­ment. Si bien que la bras­se­rie est deve­nue trop petite. “On a trou­vé un local de 330 m² rue d’Ar­ras, pour la par­tie pro­duc­tion, raconte Pierre. Et on va aus­si ouvrir un bar à 20 mètres.”

Un godet par jour pendant deux ans

Et bien sûr, ce bar, ils comptent le co-finan­cer. Les Singes viennent de lan­cer une cam­pagne de crowd­fun­ding pour per­mettre à cha­cun de par­ti­ci­per à la construc­tion de ce lieu qu’ils pro­mettent hybride et plein de col­lab’ en tout genre. “L’é­cole de bras­sage sera dans le bar et non plus dans la bras­se­rie”, pour­suit Pierre. Et ce sera aus­si l’en­droit où vous pour­rez ache­ter votre Arc­tic Papayou ou votre Gra­ni­vore par caisse de 12, ou la ligne de street­wear éco-res­pon­sable des Singes Savants, sobre­ment appe­lée Mnky Crew.

Et si vous par­ti­ci­pez à cette cam­pagne de finan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif, vous aurez bien sûr des contre­par­ties pas dégueu du tout, genre des bières, des tee-shirts Mnky Crew ou des visites de la bras­se­rie. Les plus géné­reux auront même droit à leur godet gra­tuit quo­ti­dien pen­dant deux ans. Rien que pour ça, ça vaut le coup d’in­ves­tir dans cette petite entre­prise, non ?

Pour par­ti­ci­per, on vous conseille donc de vous rendre sur cette cagnotte. Et sinon, la Bras­se­rie du Singe Savant a une page Face­book.