L’Hirondelle, la nouvelle brasserie — food-court, va ouvrir ses portes mi-juin

Dans Bière, Food Porn, Lille

Photo ©L'Hirondelle

Scroll par là

C’est le genre d’in­for­ma­tion, quand il fait beau et chaud, qu’on attend avec impa­tience : le lieu hybride — autant brasserie que food-court — va ouvrir ses portes boule­vard Lebas le 13 juin. Pour votre gou­verne, ce sera un jeu­di soir.

A la base, Vic­tor, Julien et Ben­jamin, sont archi­tectes asso­ciés. Mais ils sont aus­si potes, et ils aiment bien la bière. Si bien qu’il brassent leur pro­pre breuvage, qu’ils offrent à leur clients. Et dis­tribuent aus­si dans cer­tains bars de bon goût (coucou l’Idéal). Il y a quelques mois, les trois ama­teurs sont tombés sur une aubaine : l’an­cien garage Ucar, le long du parc Lebas, est disponible. Dans leur tête germe une idée saugrenue : ouvrir un bar qui servi­rait leurs bières, mais qui ferait aus­si food-court et marché local à l’oc­ca­sion. Din­go, hein ? Fig­urez-vous que ça ouvre le 13 juin, cette affaire.

Pho­to ©L’Hi­ron­delle

Gastronomie, barbaque et vegan

Le bar est presque fini de mon­ter, affirme Ben­jamin Fréchet. Et on installe les stands la semaine prochaine.” Les stands ? Le chef Maxime Schel­straete, qui tenait les cuisines de Méert jusqu’au mois de novem­bre dernier, la ferme du Beau-Pays, con­nue pour sa bar­baque fameuse, et le Maraîch­er Voyageur, qui pro­posera des bons petits plats veg­ans.Nous avons deux autres stands qui tourneront.” D’ailleurs ceux qui seraient intéressés par quelques mois à l’Hi­ron­delle peu­vent se man­i­fester. “Ce n’est pas for­cé­ment de la nour­ri­t­ure, ça peut être un dis­quaire, par exem­ple.

Pho­to ©L’Hi­ron­delle

Et fig­urez vous que ce garage, en passe de devenir un genre de place to be, a un étage, avec de l’e­space. “On va l’amé­nag­er à par­tir de sep­tem­bre. On installera là un marché avec quinze stands qui ouvri­ra les week­ends.

Voilà, ça devrait être chou­ette. On vous con­seille d’en prof­iter : le lieu a une durée de vie lim­itée à deux ans. Après, l’im­meu­ble sera détru­it, tout sim­ple­ment.

Pour suiv­re l’Hi­ron­delle sur Face­book, ça se passe par là.