Candy Breakfast débarque rue de Béthune en mode “diner”

Dans Food Porn, Lille

@CandyBreakfast

Scroll par là

Depuis février, vous pou­vez (petit) déjeu­ner au Can­dy Break­fast, un bar à céréales et pan­cakes ins­tal­lé à Croix. Update : il démé­nage à Lille en sep­tembre et se trans­forme en véri­table diner amé­ri­cain.

En début d’an­née, Steve Dompe, Lil­lois d’a­dop­tion, ouvre Can­dy Break­fast à Croix, un bar à céréales et à pan­cakes : “Je voyage beau­coup dans les pays anglo-saxons. J’ai vu un bar à céréales à Londres et je me suis déci­dé à ouvrir le mien. Les pan­cakes, c’est ma touche per­so.” Le concept est simple : vous choi­sis­sez vos céréales, votre nap­page, vos top­pings et voi­là, vous pou­vez dégus­ter. Vous êtes libres de mettre tout ce que vous vou­lez dans votre bol, tant que ça ne déborde pas.

Un chouette concept, que les Lil­lois vont pou­voir décou­vrir en un peu modi­fié : Steve démé­nage de Croix à la rue de Béthune de Lille en sep­tembre, et en pro­fite pour pim­per son bar à céréales. Can­dy Break­fast sera non seule­ment un bar à bol de Cho­ca­pics, mais sur­tout un diner à l’a­mé­ri­caine.

Gros changement à la rentrée

Pour vous la faire courte, un diner, c’est un genre de com­bo res­to, café et bar. C’est aus­si et sur­tout un genre très popu­laire aux Etats-Unis depuis le début des années 1900. Selon Steve, l’ob­jec­tif c’est “de pro­po­ser un concept dyna­mique et de pas si connu en France”.

Breakfast all day

Vous pour­rez tou­jours dégus­ter votre bol de lucky charms ou vos pan­cakes mais pas que. Parce que oui, si le concept évo­lue, la bouffe aus­si : “Je sais que les gens ne vien­dront pas uni­que­ment pour les céréales, note Steve. Il y aura des donuts, des cup­cakes, des brunchs et même du café à volon­té.” Plus aucune rai­son de jalou­ser les Ricains.

Pour vous rendre au Can­dy Break­fast 1.0 avant sa fer­me­ture ce dimanche, c’est au 2 rue Gus­tave Dubled (Croix), que ça se passe. Et en atten­dant l’ou­ver­ture de la ver­sion 2.0 à Lille, on vous laisse che­cker toute l’ac­tu de l’é­ta­blis­se­ment sur Face­book et Ins­ta.