En juin, les Latitudes Contemporaines envahissent la ville

Dans Culturons-nous, Lille

Photo ©Compagnie Maguy Marin

Scroll par là

C’est un festival qui, depuis dix-sept ans, propose en juin une longue série de pestacles et créations de style contemporain, toutes disciplines confondues. Pour cette édition 2019, le programme est comme d’habitude chargé et bien varié.

Parfois, quand on entend le mot “contemporain”, on opère un petit mouvement de recul et on craint de ne rien comprendre à ce qu’il va nous être présenté. Mais l’image de l’art contemporain compréhensible par quelques happy few uniquement est loin derrière nous, pas de panique. Le festival Les Latitudes Contemporaines est là pour vous prouver que derrière ce mot se cache un monde de possibilités et de beautés qui ne demandent qu’à être partagées.

Par exemple, lors de ce festival qui va investir une bonne partie des lieux culturels de la ville, la chorégraphe Maguy Marin sera au Grand Sud les 19 et 20 juin. Si vous ne connaissez pas, c’est peut-être grâce à sa capacité hors norme à rendre à peu près chaque mouvement poétique et harmonieux que vous vous réconcilierez avec la danse contemporaine.

Sieste acoustique, serre équatoriale…

Sinon, vous pouvez aussi aller faire une petite sieste acoustique dans l’église Sainte-Marie-Madeleine désacralisée de la rue du Pont-Neuf dans le Vieux-Lille, ou aller écouter Barbara Carlotti dans la serre équatoriale du jardin des plantes. Vous pourrez même vous faire une petite soirée à Saint-So avec Black Bones et le DJ Prieur de la Marne le 22 juin, ou assister à un spectacle dans une roulotte à la Maison Folie Wazemmes. En fait, plus de 30 possibilités d’offrent à vous entre le 5 et le 28 juin. Danse, théâtre, concerts, performances… Vous avez l’embarras, comme on dit.

On vous laisse aller jeter un œil au programme complet sur le site du festival. Pour vous situer, les tarifs sont à 12 euros en prévente, 14 euros sur place, quand l’entrée n’est pas gratuite, tout simplement.