Il drache : l’œuvre Eldorado prévue sur la Grand-Place mise à l’abri

Dans Culturons-nous, Lille
Scroll par là

Dans le cadre de la semaine Mex­ique, des artistes mex­i­cains devaient installer une œuvre canon sur la Grand-Place de Lille : un masque de jaguar de 9 mètres par 14 mètres, fait de papi­er et de feuilles végé­tales. Mais il pleut à mort cette semaine. Le jaguar sera instal­lé au palais des Beaux-Arts.

Et oui, on est dans le Nord. Et au moment où on pour­rait s’at­ten­dre à dépass­er les 25°C et à sor­tir shorts et tongs, la région se paie des draches bien sym­pa­thiques, un gros orage des familles et des tem­péra­tures en mode “à peine sor­ti de l’hiv­er”. Nice, hein ? L’une des vic­times de ces intem­péries, c’est le jaguar de papi­er de 9 mètres par 14 qui devait être instal­lé sur la Grand-Place cette semaine.

Une instal­la­tion éphémère qu’il aurait été fort agréable d’ap­préci­er sous un soleil radieux, par un petit 26°C à l’om­bre. Mais, voilà, une fois de de plus, c’est le Nord. Et comme la météo promet de con­tin­uer à faire hon­neur à la répu­ta­tion de la région, Lille3000 a décidé de rap­a­tri­er ce masque géant à l’abri.

Dans l’Atrium

C’est le Palais des Beaux-Arts qui a pro­posé son toit à ce pau­vre ani­mal qui n’a rien demandé à per­son­ne. Les artistes, tous habi­tants de Hua­mant­la, Tlax­cala, le coin où l’art de l’al­fom­bris­mo est né, sont déjà au tra­vail. Vous avez jusqu’au 10 juin pour aller l’ad­mir­er dans l’a­tri­um du musée.

L’en­trée est gra­tu­ite et on vous ren­voie vers le site d’El­do­ra­do pour vous ren­car­der plus sur le pro­gramme de la semaine Mex­ique.

Lire aus­si :
La semaine Mex­ique démarre lun­di à Lille, et le pro­gramme est blindé