Les inscriptions pour la Braderie démarrent mardi

Dans Braderie de Lille, Lille
Scroll par là

Lee 31 août et le 1er sep­tembre, c’est la Bra­de­rie 2019 ! Et pour faire par­tie des bra­deux qui vendent leurs petits tré­sors, il va fal­loir se pré­pa­rer à s’ins­crire dès mar­di. On vous explique com­ment ça fonc­tionne.

Pour pou­voir vendre ses vieux bou­quins de fac ou ses anciens jeux vidéos, sachez-le, il faut s’ins­crire. Une Bra­de­rie telle que celle de Lille, c’est for­cé­ment une grosse orga­ni­sa­tion et, depuis 2017, tout le péri­mètre des bra­deux est sou­mis à cette règle.

L’é­di­tion 2019 ne va donc pas y déro­ger et c’est à par­tir de mar­di qu’il va fal­loir se rendre sur le site de réser­va­tion de la bra­de­rie 2019, armé de quelques papiers si on veut bra­der serei­ne­ment. Et gra­tui­te­ment.

Car si vous êtes Lil­lois, Lom­mois ou Hel­lem­mois, vous ne paie­rez pas un cen­time votre empla­ce­ment. D’où le besoin de prou­ver où vous rési­dez.

Vous créchez dans le secteur de la Braderie

Petit vei­nard (ou pas), votre appart’ se situe dans le fameux péri­mètre. Vous allez donc pou­voir vendre direc­te­ment depuis le seuil de votre porte d’en­trée. Voi­là ce qu’il faut savoir pour que tout se passe bien :

  • vous êtes pro­prio : une petite pièce d’i­den­ti­té et un avis de taxe fon­cière de 2018 suf­fisent. En revanche, il va fal­loir par­ta­ger votre empla­ce­ment si d’autres copro­prié­taires veulent aus­si bra­der. Logique et fair-play.
  • vous êtes loca­taires: là il va fal­loir réunir plus de pièces jus­ti­fi­ca­tives et encore une fois se pré­pa­rer à par­ta­ger le bout de trot­toir si les autres habi­tants de votre immeubles ont des choses à vendre.
    • une pièce d’i­den­ti­té
    • un cour­rier d’au­to­ri­sa­tion de votre pro­prio
    • un avis de taxe fon­cière de 2018 ou un cour­rier de l’a­gence auto­ri­sant l’emplacement + une quit­tance de loyer de moins de 3 mois.
Cli­quer ici pour voir en plus grand. ©Ville de Lille

Atten­tion quand même à un point cru­cial. Si vous habi­tez dans une des rues sui­vantes, vous ne pou­vez pas bra­der direc­te­ment en face de chez vous.

  • rue Col­bert
  • rue Saint-Pierre-Saint-Paul
  • rue des Sar­ra­zins
  • rue d’Es­quermes
  • Rue Jules Guesde
  • rue d’Ar­ras
  • rue de Douai
  • rue de Cam­brai
  • rue de Mau­beuge (de la rue de Cam­brai à la rue de Douai)

MAIS vous êtes prio­ri­taires pour cho­per un autre empla­ce­ment. C’est là que le sys­tème des listes d’at­tente démarre et vous ferez par­tie de la n°1. Il fau­dra attendre le 23 août et che­cker votre boîte mail pour savoir si vous aurez un empla­ce­ment

Vous êtes Lillois, Hellemmois ou Lommois hors du secteur Braderie

Bien­ve­nue sur la liste d’at­tendre n°2 !

Vous devez tou­jours vous ins­crire en ligne avec votre pièce d’i­den­ti­té et un jus­ti­fi­ca­tif de domi­cile (taxe fon­cière 2018 si vous êtes pro­prio, taxe d’ha­bi­ta­tion et quit­tance de loyer si vous êtes loca­taire).

Et comme l’in­dique le nom “liste d’at­tente”, il va vous fal­loir patien­ter jus­qu’au 26 août pour savoir s’il reste des empla­ce­ments et si l’un d’entre eux sera pour vous.

Vous êtes d’ailleurs

On peut bra­der sans être Lil­lois bien évi­dem­ment. Si c’est votre cas, dites hel­lo à la liste d’at­tente n°3.

On s’ins­crit tou­jours au même endroit à par­tir de mar­di et on attend aus­si le 26 août pour savoir si on sera bra­deux cette année.

Voi­là, vous avez le mode d’emploi en main. Vous avez jus­qu’au 21 août pour vous ins­crire en ligne. Si vous pré­fé­rez par­ler à quel­qu’un IRL, les ins­crip­tions aux gui­chets seront, elles, ouvertes du 8 juillet au 21 août, de 8 heures à 17 heures en semaine.