Vai Ma Poule, l’asso qui roule sur les inégalités

Dans Ch'est bieau, Lille, Mon P'tit Vélo

@LouisLambinPhotography

Scroll par là

Le vélo comme moteur d’in­té­gra­tion ? C’est la recette de l’as­so Vai Ma Poule. Créée, il y a un peu plus d’un an, elle accom­pagne les réfu­giés dans leur aven­ture fran­çaise en les fai­sant rou­ler un max.

Vai Ma poule, c’est une asso toute fraîche qui vient en aide aux étran­gers réfu­giés ou deman­deurs d’a­sile en orga­ni­sant des acti­vi­tés autour de la bicy­clette. Et pour ne pas mettre la char­rue avant les poules bœufs, on peut com­men­cer par vous racon­ter la petite his­toire de l’as­so. D’un côté, il y a Louise, la pré­si­dente et grande pas­sion­née de vélo. Début 2018, elle fait une chouette balade avec deux réfu­giés sou­da­nais et en parle avec Kla­ra et Kari­na, deux copines déjà inves­ties dans le milieu asso­cia­tif. Elles orga­nisent une sor­tie évé­ne­ment et bin­go, il y a du monde.

Le vélo comme arme d’insertion

Les 3/4 ne savent pas faire de vélo en arri­vant, explique Louise. Alors on com­mence tout doux avec de petites balades pour finir sur du 250 kilo­mètres avec cer­tains.” La per­for­mance spor­tive, c’est cool, mais il n’y a pas que ça. En plus de s’en prendre plein les mirettes et de décou­vrir des pay­sages par­fois ouf, “les par­ti­ci­pants ne se sentent plus seule­ment réfu­giés”, selon Louise. Ils sont deve­nus des petites poules qui roulent (une soixan­taine au comp­teur) et sur­tout les membres d’une asso.

Vai Ma Poule a aus­si su créer de belles choses comme un gros lien entre fran­çais et étran­gers et de l’emploi grâce au réseau pro­fes­sion­nel construit à l’in­té­rieur du groupe, ajoute la pré­si­dente. Tout le monde se vide la tête et passe de bons moments.

Toujours à la recherche de bénévoles

Avec l’é­té qui approche, les sor­ties et les acti­vi­tés s’an­noncent de plus en plus nom­breuses. “On a besoin de monde qui s’im­plique pour relan­cer la dyna­mique”, note Louise. Atten­tion, on ne parle pas que de balades, toutes les idées sont les bien­ve­nues : acti­vi­té pein­ture ou méca­nique, sor­tie pour le wee­kend, pro­jec­tions de films etc. Si vous vou­lez filer un coup de main, n’hé­si­tez pas à envoyer un petit mail à vaimapoule@gmail.com

On ne vous laisse pas sans vous dire que le 6 juillet, c’est la grande jour­née de lan­ce­ment de Vai Ma Poule en tant qu’as­so (elle fut autre­fois un col­lec­tif). Ça se passe à la base lil­loise de l’as­so La Deûle (108, Quai Jer­ry Legrand à Lille) de 12 heures à 18 heures. Au pro­gramme, un grand bar­beuc’ bre­si­lo-afghan et une bro­cante de fringues cyclistes vin­tage.

Pour vous mettre au cou­rant des autres ani­ma­tions, on vous laisse che­cker le lien de l’event Face­book.