Location d’appart’ : agence ou particulier ?

Dans Article Sponsorisé, Un toit sur la tête
Scroll par là

Article spon­so­ri­sé @Century21Apolite

Vous avez un appart’ à louer. Vous cher­chez un appart’ à louer. Pre­mier réflexe : vous allez sur un site de petites annonces entre par­ti­cu­liers, et vous vous met­tez en quête du loca­taire, ou de l’ap­par­te­ment, selon votre cas. Grand bien vous en fasse. Jus­qu’à ce que ça devienne légè­re­ment com­pli­qué.

Des argu­ments pour pas­ser par une agence, j’en ai plein”, s’a­muse Amand Mon­bel, patron de Cen­tu­ry 21 Apo­lite, à La Made­leine. Il faut dire que le mon­sieur a un peu d’ex­pé­rience dans le domaine. “Des gens qui pas­saient par des sites de par­ti­cu­liers et qui ont fini par venir chez nous, on en a eu beau­coup.” Pour vous convaincre, on vous a fait une liste des meilleurs argu­ments en faveur de l’a­gence.

Le loyer estimé au juste prix

L’a­gence éva­lue la valeur loca­tive d’un bien en fonc­tion d’un barème sérieux et impar­tial, qui va per­mettre à l’ap­part’ d’être loué rapi­de­ment. “Si le pro­prié­taire veut louer au des­sus des prix du mar­ché, on le pré­vient qu’il ne sera pas loué faci­le­ment”, assure Amand Mon­bel. Ça per­met aus­si au loca­taire de s’as­su­rer que le prix n’est pas par­fai­te­ment indé­cent, et le loge­ment, sain.Il n’y aura pas de mau­vaise sur­prise. Quand un bien est dans une agence, c’est qu’il n’est pas dans un piteux état. On évite au loca­taire le risque du pro­prié­taire indé­li­cat.

L’agence sait faire matcher proprios et locataires

Par­fois, sur le papier, votre dos­sier ne fait pas rêver. Mais vous êtes quel­qu’un de fiable et de sérieux, c’est juste que ce n’est mar­qué nulle part sur vos fiches de paie ou votre décla­ra­tion d’im­pôts. “Cer­taines per­sonnes ne savent pas se vendre, assure Amand Mon­bel. Un agent immo­bi­lier sau­ra le faire à sa place auprès du pro­prié­taire. Cer­tains ne rentrent pas dans des cases, mais peuvent quand même être très inté­res­sants.” Et le pro­prio sait que les dos­siers qui lui sont pré­sen­tés sont tous véri­fiés, fiables, finan­ciè­re­ment solides.… Ça évite les mau­vaises sur­prises, d’un côté comme de l’autre.

Un seul interlocuteur pour tout le monde

De la mise en loca­tion à la sor­tie du loca­taire, il n’y a qu’un inter­lo­cu­teur, c’est l’agent immo­bi­lier. “On a une per­sonne dédiée à ça, chez nous”, confirme Amand Mon­bel. C’est à dire que si vous avez le moindre pro­blème, vous avez quel­qu’un qui est à votre ser­vice et qui n’est pas par­tie pre­nante. “On est le fusible entre le pro­prié­taire et le loca­taire.” Le chauffe-eau à répa­rer, le robi­net à chan­ger, les joints à refaire… Le pro­prié­taire est tran­quille, le loca­taire vite dépan­né, et c’est l’a­gence qui tranche pour déter­mi­ner qui doit payer. “S’il y a des tra­vaux à faire, un sinistre, ou le moindre pro­blème, c’est nous qui gérons.

Et à la fin, tout le monde est content

Le loca­taire s’en va, il y a un double enjeu : trou­ver un nou­veau loca­taire rapi­de­ment, et rendre sa cau­tion à l’an­cien… Tout aus­si rapi­de­ment. “On fait deux choses : une pré-visite d’é­tat des lieux pour dire au loca­taire ce qu’il doit chan­ger d’i­ci le vrai état des lieux, pour qu’il récu­père sa cau­tion en inté­gra­li­té. Et dès que le loca­taire a envoyé son pré­avis, on cherche un nou­veau loca­taire, on orga­nise des visites… On essaie de faire en sorte qu’il n’y ait pas d’in­ter­rup­tion.Et le chèque de cau­tion revient le plus rapi­de­ment pos­sible entre les mains du loca­taire sor­tant. “On peut même l’ai­der à trou­ver un nou­veau loge­ment, s’il le sou­haite”, glisse Amand Mon­bel.

Si vous cher­chez un appart’ ou si vous avez un appart’ à louer, on vous conseille de vous rap­pro­cher de l’a­gence Cen­tu­ry 21 Apo­lite à La Made­leine. Le patron est sym­pa et ils savent de quoi ils parlent.

Article spon­so­ri­sé @Century21Apolite