Damien Laforce ouvrira “Chez Marcel” rue de la Monnaie

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

C’était un truc qu’on attendait impatiemment. Il fallait attendre qu’il finisse l’aventure Top Chef pour en parler, mais c’est maintenant confirmé : Damien Laforce va ouvrir son premier restaurant rien qu’à lui rue de la Monnaie, dans le Vieux-Lille.

Marcel ? C’est mon braque.” Comprenez son chien, qui a ses habitudes dans les sentiers de Flandre pour sa balade quotidienne. D’ailleurs, Damien profite souvent de ces sorties pour répondre à des interviews. La conversation en est toujours entrecoupée de délicieux “Marcel, ici !“. On sent la brise flamande et le bon air. Damien Laforce a la Flandre en lui. Et le Bailleulois entend bien amener son pays chéri dans les assiettes qui seront servies dans son futur restaurant, rue de la Monnaie. Ce sera du 100% local, du 100% terroir.” Comprenez que l’établissement se fera un devoir d’être le champion du circuit court.

Et n’allez pas croire qu’au 45, rue de la Monnaie, il faudra sortir un demi-smic pour manger. Ce n’est pas parce que ce sera du local que ce sera hors de portée. “C”est l’autre grand avantage de Chez Marcel, assure Damien. On pourra venir comme on est, sans énorme budget. Si les gens veulent venir manger une terrine avec une pinte, ça me va très bien.” Une ambiance “bistrot convivial” qui pourra accueillir une cinquantaine de personnes en tout. Et de la régalade dans les assiettes.

Cueillette et pigeonneau

Le poisson sera issu de la pêche durable et locale, les fruits et légumes viendront du Maraîcher Voyageur, les pigeonneaux de chez Dequidt, en Flandre. Et il y aura aussi un peu de cueillette pour les herbes, les fleurs, les champignons…” Une cuisine en mode retour aux sources. “On a un vrai terroir à défendre, une vraie richesse dans sa biodiversité.” Ceux qui ont suivi les aventures du chef nordiste dans la dernière saison de Top Chef le savent.

Sinon, niveau calendrier, il va falloir patienter encore un peu : le local de la rue de la Monnaie, a besoin d’un bon coup de neuf. “On casse tout, on refait tout.” Un chantier qui devrait occuper Damien une bonne partie de l’année. “Je table sur une ouverture à la fin de l’année. Je préfère ne pas être trop précis pour le moment.” On vous dit quoi le moment venu, vous pensez bien.