Mercredi, c’est reparti pour une binouze biker

Dans Bière, Lille, Mon P'tit Vélo
Scroll par là

Binouquoi ? Binouze biker, autrement dit la course d’orientation à vélo où le but est de trouver le bar où le reste de la soirée va se dérouler. Simple, ludique et qui mixe parfaitement l’amour des Lillois pour le cyclisme et le houblon. En toute convivialité.

C’est la dernière avant la trêve estivale. On vous le dit dès maintenant pour que vous ne procrastiniez pas si le concept vous botte fortement. Et il y a des chances que ce soit le cas vu que cette course d’orientation cycliste un brin barrée en est déjà à sa 18e édition. Preuve que ça marche roule pour elle.

Le but ? Trouver le plus rapidement possible, avec votre team de 2 à 5 personnes, le bar dans lequel la soirée va se passer. C’est aussi simple que ça. Enfin presque. Parce que pour y arriver, il va falloir pédaler 10 kilomètres dans les rues de Lille (à votre rythme bien entendu) tout en se creusant les méninges comme l’explique les organisateurs. “Des énigmes permettront de découvrir des lieux cachés de la ville et de récolter des indices indiquant la position du débit de boisson tant attendu. Tout ça dans une ambiance mêlant convivialité et adrénaline !

Vers le houblon

La 18e Binouze Biker est donc prévue ce mercredi avec un rendez-vous, comme à a chaque fois, place de la République à 19 heures. Officiellement, vous ne démarrerez pas avant 19h30 mais c’est toujours bien plus fun de faire connaissance avec ses adversaires ou/et partenaires de course avant le départ. Une dernière vérification de votre bolide ou de votre Vlille (si vous n’avez pas de vélo, c’est quand même bien pratique) n’est jamais de trop non plus.

Et si vous êtes un biker solitaire d’ordinaire et donc sans équipe, aucun souci, vous allez pouvoir vous faire adopter très rapidement si vous payez votre tournée êtes souriant et sympa.

Côté “money money, money“, comptez 1€ symbolique pour participer et de la monnaie dans la sacoche pour l’after au bar. On n’oublie pas son casque (si on en a un) parce que, mine de rien, vous aurez besoin de votre caboche pendant la course. Et accessoirement le lendemain et les jours qui suivront. On termine par le lien hyperlinké vers l’event Facebook où s’inscrire est très vivement conseillé.