Grande roue, troisième scène, vaisselle compostable… Les nouveautés du Main Square

Dans Article Sponsorisé, Festival, Lille
Scroll par là

Article spon­so­ri­sé @MainSquareFestival

C’est tou­jours réjouis­sant lors­qu’un fes­ti­val qui fête ses quinze ans en pro­fite pour se renou­ve­ler un peu. Le Main Square Fes­ti­val d’Ar­ras qui arrive à grands pas s’est refait une beau­té tout en conser­vant les fon­da­men­taux. Et ça fait plai­sir.

Le Main Square, c’est les 5, 6 et 7 juillet pro­chains. On vous le dit comme ça, les deux pre­miers jours sont par­fai­te­ment com­plets. Vous pou­vez encore vous déci­der pour aller voir Ben Har­per, et Edi­tors le dimanche. Et pour tous ceux qui auraient déjà leur place, on vous fait un petit résu­mé des grandes nou­veau­tés de cette quin­zième édi­tion.

Le Bastion de la reine, la troisième scène tant attendue

Il y avait la Main Stage, la Green Room, et c’é­tait déjà pas mal. Mais depuis quelques années, les orga­ni­sa­teurs étaient titillés par l’en­vie pres­sante d’ins­tal­ler une troi­sième scène, un troi­sième espace de fête. Ce sera chose faite avec le Bas­tion de la reine, qui va regor­ger de belles choses : pour com­men­cer, il va y avoir un espace andouillette, qui devrait être pris d’as­saut. Puis il y aura une grande roue de 25 mètres, qui vous per­met­tra de sur­plom­ber tout le site du fes­ti­val. Et deux départs de tyro­lienne. Et sur scène ? Onze groupes et artistes régio­naux qui se suc­cé­de­ront sur les trois jours. Par­mi eux, on peut citer avec plai­sir Louis Agui­lar, Wee­kend Affair, Bekar ou encore Bison Bisou.

Une plus grande zone pour chiller

Pour ceux qui ont l’in­ten­tion de s’é­ter­ni­ser sur le site, un chouette endroit où s’al­lon­ger en atten­dant les pre­miers concerts est pri­mor­dial. La récu­pé­ra­tion, c’est la clé de l’en­du­rance dans un fes­ti­val. Les orga­ni­sa­teurs ont enten­du les demandes et ont ins­tal­lé une zone d’ombre sous les ceri­siers du Square. Et ce ne sera pas qu’une grande éten­due où faire un sies­ton. Il y aura aus­si un bar à thème et un pho­to­booth.

Un festival plus green

Ça fait un bail que les éco-cups sont la norme au Main Square. Cette année, le fes­ti­val va encore plus loin dans sa quête d’é­co-res­pon­sa­bi­li­té : les com­mer­çants pré­sents sur le site, notam­ment les com­merces de bouche, seront dans l’o­bli­ga­tion de pro­po­ser de la vais­selle com­pos­table, ce qui va réduire dras­ti­que­ment les déchets sur les trois jours (l’an­née der­nière, 46 tonnes, rien que ça). Une démarche glo­bale, puis­qu’un effort va être aus­si fait en backs­tage. Vous pour­rez aus­si vous réjouir de trou­ver des cen­driers un peu par­tout.

Vous vou­lez en savoir plus, ou prendre votre place pour le dimanche 7 juillet ? Direc­tion le site du Main Square Fes­ti­val.

Article spon­so­ri­sé @MainSquareFestival