Philémon : la start-up Lilloise qui donne une nouvelle vie aux objets

Dans C'est green, Lille

@Philémon

Scroll par là

Une start-up toute fraîche a débar­qué dans le game de l’e-com­merce, et elle est Lil­loise. Phi­lé­mon de son petit nom, pro­pose des objets issus de l’upcy­cling, la trans­for­ma­tion de maté­riaux ran­dom en nou­veaux objets.

Etienne André, 23 ans, est étu­diant à l’ED­HEC. En stage à la Bou­qui­ne­rie du Sart, il doit trou­ver le moyen de sau­ver 5000 disques vinyles prêts à être jetés. Après réflexion, il se dit : “Pour­quoi ne pas les trans­for­mer ?” Il appelle en ren­fort Marie, sa fian­cée, qui a l’i­dée d’en faire des boucles d’o­reilles.

Le recyclage par le haut

C’est en jan­vier der­nier que naît le pro­jet Phi­lé­mon, une start-up incu­bée à l’ED­HEC et spé­cia­li­sée dans l’up­cy­cling, ou le sur­cy­clage si vous pré­fé­rez. “On trans­forme des maté­riaux de récup’ ou des objets déjà uti­li­sés en pro­duits de plus grande qua­li­té”, explique Etienne. “Ça per­met d’être sym­pa avec la pla­nète tout en fai­sant décou­vrir un concept simple à appli­quer mais qui doit se popu­la­ri­ser”, ajoute Marie.

Et si les boucles vinyles sont dis­po­nibles sur le site web lan­cé en mai, ce n’est pas la seule créa­tion que vous pou­vez shop­per. “On pro­pose des objets réa­li­sés par des créa­teurs fran­çais, débu­tants ou non”, ajoute la jeune femme. En vous bala­dant dans le cata­logue, vous ver­rez qu’il y en a pour tous les goûts : du sac en vrac fabri­qué à par­tir de draps aux pichets en verre aupa­ra­vant bou­teilles de vin. On part sur une mul­ti­tude de pro­duits éco-res­pon­sables qui vous coû­te­ront entre 13 et 42 euros.

Une aventure humaine

Pour les deux créa­teurs de Phi­lé­mon, le pro­jet est sur­tout col­lec­tif : “Je me charge de l’as­pect com­mer­cial et Marie du créa­tif, ajoute Etienne. Ça fonc­tionne bien mieux quand on est sou­dés.” Et ils sont loin d’ou­blier les créa­teurs, cou­tu­rière, ver­rier et joaillières : “L’ob­jec­tif, c’est aus­si de les mettre en avant, de les sou­te­nir et de les ras­sem­bler”, com­plète Marie.

Si vous vou­lez rejoindre Etienne et Marie dans leur pro­jet en tant que créa­teur, n’hé­si­tez pas à envoyer un mail à hello@philemon.co. Pour suivre l’ac­tu de Phi­lé­mon, on vous laisse che­cker leur page Face­book et Ins­ta.