Lille ne sera pas capitale verte européenne en 2021

Dans C'est green, Lille
Scroll par là

Lille, green capital en 2021 ? L’idée a traversé la tête des élus de la mairie, qui ont donc candidaté pour faire de la ville l’ambassadrice de l’écologie urbaine pendant un an. Le résultat est tombé hier : le dossier de Lahti, en Finlande, a été préféré par le jury.

Reprenons. Chaque année, une ville européenne est désignée capitale verte par un jury d’experts européens. Créée par la Commission Européenne, cette compétition vise à valoriser les villes qui font un effort en matière d’environnement, mais aussi à donner le bon exemple aux autres.

Lille s’est sentie capable de déposer son dossier, et a fait en sorte de valoriser son patrimoine environnemental et les efforts faits en la matière. La ville a été retenue pour la finale avec deux autres : Strasbourg et Lahti, en Finlande.

Oral en anglais

Et ce jeudi, une délégation lilloise, menée par Martine Aubry herself et le président de la Métropole européenne de Lille Damien Castelain, est venue défendre son dossier devant le jury. Un oral de trois quarts d’heure en anglais durant lequel il a été question de ville durable et de développement environnemental dans la capitale des Flandres. Le dossier n’a pas suffit à sortir du lot, manifestement.

Cette candidature, soutenue par les élus Europe Ecologie Les Verts, a été tout de même bien critiquée par certains. Une dizaine d’assos du coin, dont Fête la Friche, les Sapros, Entreliane, les Amis de la Terre et les Pieds sur Terre, se sont permis de pointer du doigt la “bétonnisation de la ville” ou encore sa pollution régulière aux particules fines. D’ailleurs, ce collectif d’asso compte remettre, ce vendredi, un “parpaing vert” lourd d’ironie et de cynisme à la mairie.