Lille ne sera pas capitale verte européenne en 2021

Dans C'est green, Lille
Scroll par là

Lille, green capi­tal en 2021 ? L’i­dée a tra­ver­sé la tête des élus de la mai­rie, qui ont donc can­di­da­té pour faire de la ville l’am­bas­sa­drice de l’é­co­lo­gie urbaine pen­dant un an. Le résul­tat est tom­bé hier : le dos­sier de Lah­ti, en Fin­lande, a été pré­fé­ré par le jury.

Repre­nons. Chaque année, une ville euro­péenne est dési­gnée capi­tale verte par un jury d’ex­perts euro­péens. Créée par la Com­mis­sion Euro­péenne, cette com­pé­ti­tion vise à valo­ri­ser les villes qui font un effort en matière d’en­vi­ron­ne­ment, mais aus­si à don­ner le bon exemple aux autres.

Lille s’est sen­tie capable de dépo­ser son dos­sier, et a fait en sorte de valo­ri­ser son patri­moine envi­ron­ne­men­tal et les efforts faits en la matière. La ville a été rete­nue pour la finale avec deux autres : Stras­bourg et Lah­ti, en Fin­lande.

Oral en anglais

Et ce jeu­di, une délé­ga­tion lil­loise, menée par Mar­tine Aubry her­self et le pré­sident de la Métro­pole euro­péenne de Lille Damien Cas­te­lain, est venue défendre son dos­sier devant le jury. Un oral de trois quarts d’heure en anglais durant lequel il a été ques­tion de ville durable et de déve­lop­pe­ment envi­ron­ne­men­tal dans la capi­tale des Flandres. Le dos­sier n’a pas suf­fit à sor­tir du lot, mani­fes­te­ment.

Cette can­di­da­ture, sou­te­nue par les élus Europe Eco­lo­gie Les Verts, a été tout de même bien cri­ti­quée par cer­tains. Une dizaine d’as­sos du coin, dont Fête la Friche, les Sapros, Entre­liane, les Amis de la Terre et les Pieds sur Terre, se sont per­mis de poin­ter du doigt la “béton­ni­sa­tion de la ville” ou encore sa pol­lu­tion régu­lière aux par­ti­cules fines. D’ailleurs, ce col­lec­tif d’as­so compte remettre, ce ven­dre­di, un “par­paing vert” lourd d’i­ro­nie et de cynisme à la mai­rie.