Le doublement des rames de métro de la ligne 1, c’est pour…2023

Dans Lille, Politique, Transport

© Alstom

Scroll par là

Allez, cette fois-ci ce serait la bonne. Après le conseil de la MEL de ven­dre­di, le calen­drier de la mise en ser­vice des nou­velles rames de métro semble enfin se des­si­ner : pre­nez quand même patience, le dou­ble­ment sur la ligne 1, ce ne sera pas avant quatre ans.

C’est le chan­tier “trans­port” qu’on attend le plus : le dou­ble­ment des rames de métro (sur­tout aux heures de pointes). La ligne 1 devrait déjà pro­fi­ter à l’heure qu’il est des 27 nou­velles rames “boa” d’Alstom puis­qu’on en parle depuis plus de six dans la métro­pole lil­loise.

Une tech­no­lo­gie à inven­ter

Sauf que voi­là, il y a eu un pro­blème, vous l’aurez com­pris. Dans les faits, Alstom a long­temps blo­qué face à la com­plexi­té du nou­veau sys­tème de pilo­tage auto­ma­tique qu’il devait déve­lop­per. Trop long­temps. La MEL et Alstom étaient donc en conten­tieux depuis.Personne ne pou­vait don­ner une date, même vague, sur la mise en ser­vice des fameuses nou­velles rames.

Depuis ven­dre­di soir, on y voit un peu plus clair. La MEL est par­tie sur un nou­vel accord avec Alstom. “Repar­tir de zéro nous deman­de­rait de nou­veau 7 ans et ce n’é­tait pas envi­sa­geable”, a expli­qué, lors du conseil métro­po­li­tain, Alain Ber­nard, vice-pré­sident aux finances et au bud­get. Le construc­teur fran­çais va payer une bonne grosse enve­loppe de plus de “60 mil­lions d’eu­ros au total” à la MEL et devrait tes­ter son fameux sys­tème de pilo­tage auto­ma­tique sur les anciennes rames à par­tir de 2021. Avant de mettre (enfin) les doubles rames en ser­vices en 2023 sur la ligne 1.

Les der­niers tests qui ont eu lieu le wee­kend der­nier sont pro­bants et nous laissent espé­rer que ce nou­veau plan­ning sera tenu”, a conclu Alain Ber­nard.