“Départ 18:25”, le programme qui aide les jeunes à partir (sans se ruiner) en vacances

Dans Lille, Money Money Money, Voyage Voyage
Scroll par là

Les chèques-vacances, vous connaissez. Mais si vous croyez qu’ils sont réservés aux parents de familles nombreuses, détrompez-vous. Le même organisme propose des séjours à petits prix pour les jeunes de 18 à 25 ans qui ont du mal à joindre les deux bouts. Et il est encore temps d’en profiter.

Quand on jette un œil à un calendrier universitaire, on se dit que c’est quand même bien cool d’avoir autant de semaines libres pendant l’été. C’est pour les remplir que ça devient un peu plus compliqué. Surtout quand on a le choix entre squatter trois mois son studio lillois ou sa chambre d’ado chez les parents.

Depuis de nombreuses années, l’Agence Nationale pour les Chèques Vacances (ANCV) donne un coup de pouce aux jeunes étudiants boursiers, alternants, apprentis ou ayant simplement très peu de ressources. Comment ? En leur proposant près de 600 séjours en France et en Europe et en payant une partie (max 150€).

Vacances en bande organisée(s)

On va répondre tout de suite à la question essentielle : oui, vous pouvez y aller avec votre chéri(e) ou avec votre bande de potes :Qu’ils soient éligibles ou non à l’aide financière, tous les jeunes de 18 à 25 ans peuvent partir avec Départ 18:25. En revanche, chacun payant sa part, seuls les participants répondant à l’un des critères bénéficieront de l’aide“, explique l’ANCV sur son site en donnant même un exemple bien parlant.

Imaginons… Un séjour en bord de mer est proposé au tarif de 800 € la semaine dans un logement pour 4 personnes. Ça fait donc 200 € par participant avant déduction de l’aide. Si trois participants y sont éligibles (un étudiant boursier, un volontaire en service civique et un alternant, par exemple) :

  • chacun de ces trois participants n’aura que 100 € à payer, 50 % de leur séjour étant pris en charge par l’ANCV.
  • le 4e, non éligible à l’aide, paiera la totalité de sa part, soit 200 €.

Vous avez le choix entre plein de destinations répartis en trois thèmes : la mer, la montagne ou la ville.

Les critères ? Les voilà

Pour prétendre à l’aide, il suffit d’avoir entre 18 et 25 piges et répondre à au moins un des critères suivants :

  • avoir un revenu fiscal de référence de moins de 17 280€ par an pour une part fiscale. Traduction : gagner moins de 17 280€ par an.
  • être étudiant boursier
  • être apprenti ou alternant
  • être en service civique ou en contrat aidé
  • être inscrit dans une école de la seconde chance
  • être bénéficiaire de la garantie jeune
  • être suivi par l’aide sociale à l’enfance

Vous prenez les documents justificatifs en photos, vous les joignez en PDF quand vous réservez et la déduction se fera toute seule. Elle n’est pas simple la vie parfois ?

Pour voir jusqu’à combien peut monter l’aide, il y a un simulateur bien pratique ici.