“Départ 18:25”, le programme qui aide les jeunes à partir (sans se ruiner) en vacances

Dans Lille, Money Money Money, Voyage Voyage
Scroll par là

Les chèques-vacances, vous connais­sez. Mais si vous croyez qu’ils sont réser­vés aux parents de familles nom­breuses, détrom­pez-vous. Le même orga­nisme pro­pose des séjours à petits prix pour les jeunes de 18 à 25 ans qui ont du mal à joindre les deux bouts. Et il est encore temps d’en pro­fi­ter.

Quand on jette un œil à un calen­drier uni­ver­si­taire, on se dit que c’est quand même bien cool d’a­voir autant de semaines libres pen­dant l’é­té. C’est pour les rem­plir que ça devient un peu plus com­pli­qué. Sur­tout quand on a le choix entre squat­ter trois mois son stu­dio lil­lois ou sa chambre d’a­do chez les parents.

Depuis de nom­breuses années, l’Agence Natio­nale pour les Chèques Vacances (ANCV) donne un coup de pouce aux jeunes étu­diants bour­siers, alter­nants, appren­tis ou ayant sim­ple­ment très peu de res­sources. Com­ment ? En leur pro­po­sant près de 600 séjours en France et en Europe et en payant une par­tie (max 150€).

Vacances en bande organisée(s)

On va répondre tout de suite à la ques­tion essen­tielle : oui, vous pou­vez y aller avec votre chéri(e) ou avec votre bande de potes :Qu’ils soient éli­gibles ou non à l’aide finan­cière, tous les jeunes de 18 à 25 ans peuvent par­tir avec Départ 18:25. En revanche, cha­cun payant sa part, seuls les par­ti­ci­pants répon­dant à l’un des cri­tères béné­fi­cie­ront de l’aide”, explique l’ANCV sur son site en don­nant même un exemple bien par­lant.

Ima­gi­nons… Un séjour en bord de mer est pro­po­sé au tarif de 800 € la semaine dans un loge­ment pour 4 per­sonnes. Ça fait donc 200 € par par­ti­ci­pant avant déduc­tion de l’aide. Si trois par­ti­ci­pants y sont éli­gibles (un étu­diant bour­sier, un volon­taire en ser­vice civique et un alter­nant, par exemple) :

  • cha­cun de ces trois par­ti­ci­pants n’aura que 100 € à payer, 50 % de leur séjour étant pris en charge par l’ANCV.
  • le 4e, non éli­gible à l’aide, paie­ra la tota­li­té de sa part, soit 200 €.

Vous avez le choix entre plein de des­ti­na­tions répar­tis en trois thèmes : la mer, la mon­tagne ou la ville.

Les critères ? Les voilà

Pour pré­tendre à l’aide, il suf­fit d’a­voir entre 18 et 25 piges et répondre à au moins un des cri­tères sui­vants :

  • avoir un reve­nu fis­cal de réfé­rence de moins de 17 280€ par an pour une part fis­cale. Tra­duc­tion : gagner moins de 17 280€ par an.
  • être étu­diant bour­sier
  • être appren­ti ou alter­nant
  • être en ser­vice civique ou en contrat aidé
  • être ins­crit dans une école de la seconde chance
  • être béné­fi­ciaire de la garan­tie jeune
  • être sui­vi par l’aide sociale à l’en­fance

Vous pre­nez les docu­ments jus­ti­fi­ca­tifs en pho­tos, vous les joi­gnez en PDF quand vous réser­vez et la déduc­tion se fera toute seule. Elle n’est pas simple la vie par­fois ?

Pour voir jus­qu’à com­bien peut mon­ter l’aide, il y a un simu­la­teur bien pra­tique ici.