Michel et sa street-food levantine ont ouvert rue Pierre-Mauroy

Dans Food Porn, Lille, VozerTube
Scroll par là

Der­rière ce nom d’un grand-père libanais se cachent deux jeunes Lil­lois amoureux de la cui­sine de la région du Lev­ant et qui enten­dent régaler pas mal d’estomacs avec leurs falafels, leur sabich ou encore leur cheese­cake au lab­neh.

Deux petit cours rapi­dos de géo pour démar­rer :

  • Pour ceux qui ne situent pas la région du Lev­ant, vous voyez les pays bor­dant la côte ori­en­tale de la mer Méditer­ranée ? Genre Liban, Syrie, Jor­danie… Bon bah voilà, vous savez où se trou­ve la région du Lev­ant.
  • Vous voyez où se trou­ve la rue Pierre-Mau­roy à Lille ? Allez, on dira rue de Paris pour les anciens puristes. Et bien au numéro 167 pré­cisé­ment, se trou­vait un resto ital­ien qui a fer­mé il y a quelques mois. C’est dans ces mêmes locaux que vous pour­rez faire escale ori­en­tale à par­tir de cet été.

Du mezze au Sand’Mich

A la créa­tion et en cui­sine, on retrou­ve donc Paul-Emile et Marie. A respec­tive­ment 27 et 25 ans, ils sont tout sim­ple­ment passés du bar­reau au resto puisqu’il étaient tous les deux bien par­tis sur le droit chemin le chemin du droit avant de tomber amoureux l’un de l’autre et de la cui­sine lev­an­tine.

Paul-Emile y est pour beau­coup : cette gas­tronomie est une affaire de famille chez lui. D’ailleurs, Michel, c’est le nom de son grand-père qui vit tou­jours aujour­d’hui au Liban.

Dans leur nou­veau resto de la rue Pierre-Mau­roy, on peut donc déguster un bon mezze pour une dizaine d’eu­ros par per­son­ne ou cra­quer pour un de leur Sand’Mich. Il y a les incon­tourn­ables falafels, houm­mous, shar­war­ma ou lab­neh, mais aus­si des petites pépites qui changent selon les arrivées de pro­duits locaux.

Pour aller déguster tout ça, il suf­fit de se point­er le ven­tre vide au 167 rue Pierre-Mau­roy tous les midis (12 heures — 14 heures) du mar­di au same­di. Et pour une soirée mezze, c’est du jeu­di au same­di entre 19 heures et 21 h 30. Ils ont une page Face­book mais surtout un compte Ins­ta bien alléchant.