Participez au chantier participatif du Bus Magique cet été

Dans C'est green, Ch'est bieau, Lille
Scroll par là

C’était un projet fou, comme beaucoup de belles idées. Celui de créer, sur la Deûle, un tiers lieu ouvert à tous, qui proposerait à boire, à manger, à réfléchir et à flâner. Dans la tête de la Lilloise Julie Daquin, le Bus Magique a pris la forme d’une péniche. Cet été, vous pouvez aller l’aider à la transformer en lieu de vie.

C’est une très gros péniche, amarrée au port fluvial de Lille, qui n’attend qu’une chose : se refaire faire le portrait façon cool lieu. Sa propriétaire Julie Daquin, est orthophoniste, art-thérapeute et psychomotricienne de formation. Mais en bonne Lilloise, il y a quelques mois, elle décide de se lancer dans la création d’un lieu à la Citadelle où tout le monde pourrait venir comme il est, avec le budget qu’il a, et passer du bon temps. Elle décide de donner le nom de Bus Magique, d’après le dessin animé des années 90, à son projet, qui finira par prendre la forme d’une péniche noire et rouge, achetée en fin d’année dernière.

Il y a quelques semaines, le Bus Magique a fait sa première sortie sur la Deûle à l’occasion de Quai des Artistes. Les DJ’s de Comala y mixaient pour un public resté à quai. “A la Braderie, on va refaire le même principe où on propose des animations pour les gens qui sont sur la berge.” La péniche n’est, pour le moment, pas apte a accueillir du public. Et d’ici le premier weekend de septembre, il va falloir se remonter les manches.

Coque, lest, plancher

Il faut continuer les travaux de réhabilitation, confirme Julie. Il y a une partie gros oeuvre, mais on va aussi proposer un planning de chantiers participatifs le weekend.” Histoire de rendre le projet encore plus… collaboratif. “On a déjà fait des chantiers participatifs cet hiver et au printemps, et une quarantaine de volontaires sont venus aider.” Cet été, le programme peut être sympa : “Il va falloir peindre la coque, faire du lestage, donc répartir des poids pour l’équilibre, travailler sur la structure du plancher…

Tout cela devrait amener Julie et les membres de son association au mois de septembre. “Là on commencera le second oeuvre.” A l’automne, Julie espère pouvoir rouvrir les portes de son Bus Magique pour des “propositions courtes, sur quelques jours. Et s’installer pour de bon sur les bords de la Deûle dans la foulée. “Le plus tôt sera le mieux“, affirme-t-elle. On est bien d’accord.

Au programme de l’été

Pour suivre l’aventure du Bus Magique, on vous conseille sa page Facebook. Et pour le calendrier des chantiers participatifs, ça donne ça :

– Dimanche 7 juillet : ponçage d’une partie de la cale, la majeure partie ayant déjà été réalisée (10 personnes)
– Samedi 13 juillet : application d’une protection sur les parois de la cale (10 personnes)
– Samedi 27 juillet : nettoyage de la coque extérieure (8 personnes)
– Dimanche 28 juillet : peinture extérieure de la coque (8 personnes)
– Samedi 3 août : lestage de la péniche#1 (20 personnes)
– Dimanche 4 août : poursuite du lestage de la péniche#2 (20 personnes)
– Samedi 7 septembre : préparation du fond de cale pour le plancher (10 personnes)
– Dimanche 8 septembre : mise en place de la structure du plancher (10 personnes)

Pour vous inscrire (les places sont limitées pour des raisons de sécurité), vous pouvez envoyer un mail à lebusmagique.lille@gmail.com.